L’activité physique pour le traitement des maladies cardiovasculaires

Publié le

Pour les cardiologues, l’activité physique représente une arme fantastique pour la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires.

On s’en doutait, le sport est synonyme de bonne santé !
Depuis quelques années les preuves scientifiques s’accumulent.
Tout a commencé avec quelques travaux qui ont démontré le bienfait de l’activité physique dans les suites d’un infarctus du myocarde puis chez les sujets insuffisants cardiaques. Les résultats de ces études expliquent que le nombre de centre de réadaptation cardiaque a considérablement augmenté dans le monde ces dernières années. La réadaptation cardiaque consiste essentiellement à pratiquer des exercices musculaires, vélo, tapis roulant, gymnastique etc.

L’activité physique agit sur le système cardiovasculaire comme un véritable médicament :
il diminue la pression artérielle et la fréquence cardiaque et donc le travail du coeur. Il agit aussi sur les facteurs pernicieux pour le coeur comme le cholestérol qu’il diminue, le diabète, le stress, le poids et l’hypertension artérielle.

Savez-vous que le risque d’infarctus du myocarde est diminué de 50% chez les diabétiques lorsqu’ils pratiquent des exercices tous les jours ?
Dans une étude publiée en 2002, on constate que la capacité physique, au cours d’un test d’effort pratiqué couramment en cardiologie, est le facteur prédictif de mortalité le plus puissant toutes causes confondues : les sujets qui ne dépassent pas les 5 mets ont une mortalité 2 fois plus importante que ceux qui dépassent les 8 mets. Les mets sont pour nous un moyen de déterminer la capacité physique. Un met représente l’énergie dépensée au repos.

>> Lire la suite de l'articel de Dany Marcadet sur le site de Polar france
S'entraîner quand on manque de temps

S'entraîner quand on manque de tempsVous êtes nombreux à penser que pour progresser, vous devez accumuler les kilomètres. Mais comment s'entrainer lorsque l'on manque de temps ?

Avec un entraînement rigoureusement programmé et planifié, nous pensons qu'il est tout à fait possible de compenser le manque de temps.

Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclismeAvez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.