Cyclotourisme: définition et fonctionnement

Il existe de nombreuses manières de pratiquer le tourisme, et le vélo est l’une d’entre elles. Dans ce cas cela prend l’appellation de vélotourisme et cette activité a de plus en plus tendance à se développer. Le cyclotourisme consiste à aller à la découverte des sites, des paysages environnants et même faire la rencontre des populations. Tout cela se fait en utilisant le vélo comme moyen de locomotion. Le cyclotourisme peut être pratiqué à peu près partout, et à de nombreuses fins.

Qu’est-ce vraiment et quel est le mode de fonctionnement du cyclotourisme ?

Zoom sur le cyclotourisme

En se référant au Larousse, le cyclotourisme désigne un tourisme qui se pratique en utilisant une bicyclette ou en tandem. Par ailleurs, le cyclotourisme désigne l’art de faire des voyages en se servant de la bicyclette. Cela peut se faire seul, en famille ou en groupe. La première apparition du mot cyclotourisme date de 1887 grâce à Paul de Vivie. Il est considéré comme le précurseur du cyclotourisme.

Au fil des ans, le cyclotourisme est devenu un phénomène de mode au sein de la société. Il est d’ailleurs propulsé par une multitude de valeurs qui en assurent le succès. Pratiquer le tourisme à vélo vous permettra de partager des moments de convivialité, de solidarité et de plaisir avec vos amis ou la famille. Quand il s’agit de courts déplacements ou pour aller à la découverte des paysages, le cyclotourisme est la meilleure option.

La condition physique: une donnée importante

Réussir le cyclotourisme nécessite une bonne préparation avant le départ. Il est important que vous sachiez que vous êtes le principal moteur, raison de plus pour être en bonne condition physique. Ce n’est pas la peine de vous lancer dans une longue échappée si vous n’êtes pas un habitué ou que vous n’avez pas pratiqué du vélo depuis de nombreuses années. Cependant, il n’est pas nécessaire de vous lancer dans un entraînement intensif avant de commencer. Le cyclotourisme ne se positionne pas dans une idéologie de compétition.

Ici, il est plutôt question d’aller à la découverte des paysages, cultures et peuples.

Le tout se passe en itinérance et vous serez bien installé sur la selle de

votre vélo. Le mouvement ne sera mû que par la force de vos jambes. Pour être

fixé quant à vos capacités et réduire les probabilités de défaillances

physiques, il est préférable de passer un examen médical avant de commencer

votre aventure en tant que cyclotouriste.

Un mix entre sport et détente

Trouvez votre rythme de pédalage, et ne faites pas plus d’efforts qu’il n’en faut. Cela vous évitera de vous fatiguer rapidement, tout en optimisant votre pédalage. Utilisez dans la mesure du possible un petit braquet, ce qui sera particulièrement utile pour que le pédalage soit optimal. Le meilleur rythme se trouve autour de 80 coups de pédales par minute. Choisissez un vélo adapté à votre condition physique et planifiez surtout votre itinéraire. Ayez sur vous des cartes et des moyens de communiquer au cas où vous vous perdriez.

Ça y est.

Vous êtes maintenant prêt pour commencer le cyclotourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *