Débutant : 10 conseils pour mieux descendre un col à vélo

Rédigé par :
Publié le

Après de longues minutes d'ascension, pour certains cyclistes, la galère peut continuer car il faut descendre un col à vélo sur une route sinueuse ! Peur de la vitesse, de la chute, approximation dans les freinages et les trajectoires, les raisons d'avoir peur sont multiples. Voici 10 conseils pour mieux dévaler les routes de montagne.

Débutant : 10 conseils pour mieux descendre un col à vélo

1 - Un matériel fiable

Notez qu'avant toute chose, il est important de vérifier l'état de parfait fonctionnement de votre vélo avant de vous lancer dans quelconque descente. Vérifiez le bon état des patins de freins, ainsi que leur bonne mise en place afin qu'ils pressent sur la bande de freinage. Assurez-vous que vos câbles sont bien serrés. Pour les possesseurs de freins à disques contrôlez le couple plaquettes/disques ainsi que l'absence de fuites hydrauliques. Vérifiez l'état de vos pneus et bannissez les pneus usés. Le type de pneu utilisé change également l'aspect de grip et de tenue en virage.

Dossier : 8 points de contrôle sur votre vélo avant une sortie

En cas de doute, faites appel à un spécialiste !

2 - Des freins progressifs et puissants

L'une des choses qui change le plus lorsque vous faites l'acquisition d'un vélo est le niveau de gamme du groupe monté dessus. Lorsque vous montez en gamme, ce ne sont pas seulement les notions de poids et d'aisance dans la transmission qui diffèrent, mais également la capacité des leviers et étriers de freins à être plus efficients. Un groupe haut de gamme possèdera une meilleure progressivité/modularité ainsi qu'une puissance au freinage avec un effort moindre. Ceci car les technologies utilisées diffèrent selon le niveau de prix.

3 - Des roues et consommables de freinage adaptés

Privilégiez des roues avec une surface de freinage de bonne qualité, cela change considérablement la donne mais fait rapidement exploser votre budget. Veillez aussi à choisir vos jantes pour qu'elles soient robustes et résistantes à l'échauffement. Les débutants ont tendances à faire les descentes entières sur les freins, ce qui sollicite grandement cette zone.

Dossier : Quelles roues choisir pour votre vélo ?

En cyclisme, la quête du patin de frein idéal est infinie. En effet, les excellents descendeurs apportent une attention particulière à leur monte, car elle impacte fortement sur la qualité du freinage. Faites ici appel à un spécialiste qui vous guidera car le marché est vaste et adapté aux matériaux de votre jante.

Pour les possesseurs de disques, différentes matières/revêtements pour les plaquettes existent. Là encore faites-vous guider par un spécialiste.

4- Ouvrez les yeux

Si descendre un col inconnu demande de la retenue pour ne pas se faire surprendre pour un virage, l'observation est de mise. Regardez loin devant permet d'appréhender la circulation et de gérer sa vitesse selon la pente et les virages.

Un coup d'œil régulier à l'arrière permet d'évaluer les possibles dépassements d'automobilistes parfois imprudents mais aussi d'autres cyclistes.

Un conseil provenant du VTT est de ne pas regarder où on ne veut pas aller : Si vous observez un nid de poule, une pierre sur la chaussée, ne fixez pas ces obstacles au risque d'y être irrémédiablement attiré.

Débutant : 10 conseils pour mieux descendre un col à vélo

5 – La position sur le vélo

Les mains sont en bas du guidon, l'index et le majeur viennent actionner les leviers de freins, les autres doigts tiennent fortement le cintre. Le buste est en position couchée. La tête relevée regarde au loin et anticipe le virage. Et très important, le cycliste est assis sur la selle.

En effet, les débutants ont tendance à descendre debout en se levant de la selle. Bannissez cette position, votre centre de gravité doit être au plus bas.

6 - Relâchez-vous !

Plus facile à dire qu'à faire. On observe régulièrement des cyclistes essayaient de se décontracter au niveau des mains et des épaules à l'issue d'une descente. Le relâchement est synonyme de fluidité dans les trajectoires et dans les freinages.

De la même manière, il n'est pas rare de croiser des cyclistes serrer très fort les jambes et être très statique dans la conduite du vélo.

La mobilité du « pilote », le déport du poids du corps, l'acceptation de la prise d'angle dans les virages sont nécessaires à la bonne conduite. Sans prise d'angle, il est impossible de s'engager dans une épingle avec une vitesse importante, le vélo tirerait tout droit. Un vélo se pilote avec en agissant sur la trajectoire/angulation via les hanches, les genoux, les bras et placement du buste.

Cette prise d'angle induit également un déplacement (avant, arrière, gauche, droite) plus ou moins instinctif du cycliste sur sa selle afin d'optimiser le centre de gravité du corps.

Dossier : Technique : La descente d'un col à vélo

7 - Bien utiliser les freins

Chose qu'on apprend sur le tard, le freinage ! On utilise instinctivement le frein arrière mais celui-ci n'a qu'un rôle secondaire.

Le frein avant est la priorité lorsqu'on cherche à perdre de la vitesse (dans la mesure où on est en ligne droite et/ou sans angle d'inclinaison). Le frein arrière permet uniquement un léger accompagnement, et sur terrain sec, la gestion de la vitesse dans les virages.

De ce fait, l'encaissement de la puissance de décélération se fait principalement sur la capacité des bras à tenir la charge. Ceci pour ne pas que votre corps parte vers l'avant. Il est nécessaire de pousser sur le cintre afin que vos fesses appuient le plus possible sur la selle et que la roue arrière ne soit pas allégée, se bloque et traine.

Les phases de freinage sont censées être pour réguler la vitesse avant chaque virage. Lorsqu'on est débutant on tient les freins sur toute la descente. Ce comportement évoluera donc au fur et à mesure de la prise de confiance.

Pour les possesseurs de jantes carbone, sachez qu'une jante légèrement chaude est plus efficiente. Cela se joue sur quelques secondes d'anticipation avant la courbe ou l'on fait lécher le patin sur la surface de freinage.

8 - En groupe soyez prévisible et attentif !

Lorsque vous évoluez en groupe, vous devrez bien évidemment respecter des distances de sécurité avec la personne devant vous. Prenez de la marge.
Pensez également à ceux derrière vous. Rendez-vous prévisible et prévenant pour celui qui vous suit.

Plus facile à dire qu'à faire, mais en cas d'obstacle préférez l'évitement a un grand coup de freinage. Cela évitera l'empilement. Si vous le pouvez signalez l'obstacle avec la voix ou un doigt pointé par terre.

Dossier : Sécurité à vélo : quelques notions et réflexes !

9 - L'art de la trajectoire

Pour les possesseurs du permis de conduire, on revient à des bases entendues lorsque nous débutions derrière un volant. Ouvrir la trajectoire en début de virage, venir chercher le point de corde et laisser la trajectoire s'ouvrir en sortie de virage : Ces conseils s'appliquent de facto à la descente de col. Regardez toujours loin devant vous et anticipez.

Evitez les nids de poule, les rainures liées au gel en hiver ainsi que de trop rouler sur les bas-côtés (plus de gravillons). Pensez également qu'un caillou peut trôner à la sortie du virage. Il faudra peut-être pouvoir modifier votre trajectoire le cas échéant.

Débutant : 10 conseils pour mieux descendre un col à vélo

10 - En cas de pluie, adaptez votre descente

La chaussée rendue glissante, il faudra moduler vos freinages car il est plus facile que le pneumatique glisse sur un freinage puissant. Les possesseurs de freins à disques hydrauliques auront ici d'excellents avantages car la progressivité est de mise, tout comme le fait que la réponse du freinage est immédiate.

Dossier : 10 caractéristiques des freins à disques pour le vélo de route

En revanche, pour les possesseurs de patins, il faudra un temps de latence afin de sécher la bande de freinage et que celle-ci soit efficiente.

Ce sentiment de sécurité donnera du relâchement et un plaisir intense à haute vitesse.

Moment de plaisir, la descente demande des qualités qu'il est difficile d'exprimer par des mots. Pourtant ces quelques conseils vous permettront de profiter des hautes vitesses en sécurité, de vous alimenter et vous hydrater avant d'attaquer un nouveau col.

Sécurité à vélo : Notions et réflexes !

Le cycliste évolue et partage la route avec les autres vélos, mais principalement les véhicules à moteur.

Quelques règles ou simplement, notions, doivent être respectées et appliquées afin d'améliorer la sécurité de chacun.

Le principe du Tour de France

Le Tour de France est la plus grande épreuve cycliste au monde qui se déroule par étape, sur de longues distances, avec des règles bien définies.

Lire le dossier : Le principe du Tour de France

Débuter le triathlon

Lire le dossier : Débuter le triathlonLe triathlon est un sport complet qui fait rêver et peur à la fois. Ironman ou triathlon d'Embrunman sont les plus fameuses compétition mais vous pouvez débuter plus sereinement sur des distances réduites.

Lire le dossier : Débuter le triathlon