Le Tour de France et le dopage

Publié le

Le Tour de France, communément appelé « La Grande Boucle », est une compétition cycliste qui attire des milliers de coureurs professionnels par an. Comme dans d’autres compétitions sportives professionnelles, le dopage est un problème qui ternit l’image du sport et de la performance des sportifs.

Pourtant, certaines personnes, surtout des coureurs, des médecins, des journalistes sportifs, ainsi que des spectateurs, continuent de défendre le dopage.

Les débuts du dopage dans le Tour de France

On pense que le dopage était toujours présent à chaque édition du Tour de France, mais ce ne fut qu’au milieu des années 60 que les contrôles sont devenus plus stricts. Au début des années 20, les célèbres frères Pélissier avaient déjà été contrôlés positifs à un contrôle anti dopage. Cette pratique continue toujours, et il est certain qu’il y a des cas qui ont échappé à ces tests.

Certains coureurs, connus ou non ont été contrôlés positifs, mais ils s’obstinent à faire croire aux médecins que les tests ont été positifs parce qu’ils prenaient des médicaments que le test a confondu avec d’autres substances interdites.

Les célèbres cas de dopage pendant le tour de France

En 1966, le médecin responsable du Tour de France, le docteur Pierre Dumas, a soumis les coureurs à des contrôles inattendus pour un test anti-dopage. Le 13 juillet 1967, le cycliste Tom Simpson trouva la mort en pleine course. Son autopsie révéla la présence d’amphétamine dans son estomac. Il était clair que le coureur s’était dopé pour améliorer ses performances sportives.

Etait-ce la première fois ? Ironie du sort, il a trouvé la mort en espérant la victoire. A partir de cet instant, les contrôles se faisaient plus régulièrement et de manière plus stricte.

>> Lire le dossier : Historique du tour de france

Depuis 1968, tout coureur ayant été contrôlé positif à un test anti-dopage a été exclu du Tour de France. Dans certains cas, certains cyclistes encourraient une suspension pendant quelques années.

C’est ce qui pourrait d’ailleurs arriver au cycliste espagnol Alberto Contador. Ce dernier a été contrôlé positif à une substance interdite, en 2010. Il appartient au Tribunal Arbitral du Sport ou TAS de prononcer le jugement sur Contador. Si ce dernier sera déclaré coupable de dopage, il pourrait être suspendu pendant deux ans.

D’autres cyclistes tels que Marco Pantani ou Lance Armstrong n’ont jamais été contrôlés positifs au dopage. Cependant, des soupçons pèsent toujours sur ce dernier, étant donné qu’il a réussi un formidable exploit inégalé.

Lance Armstrong

Il a gagné le Tour de France pendant sept années d’affilées. Pour certains, il s’agit tout simplement d’une performance impossible si on n’a pas recours à l’utilisation de substances dopantes.

Mais est-ce forcément le cas ?

En 2006, ainsi qu’en 2007, d’autres cas de dopages ont été contrôlés. Les cyclistes Floyd Landis et Michael Rasmussen ont été accusé de dopage à cette époque. Ils ont tous les deux figurés en tête du classement général du Tour de France. Une fois qu’ils ont été contrôlés positif au dopage, ils ont été automatiquement suspendus de la course.

>> Dossier : Questions-réponses : Détection de l’EPO

Sécurité à vélo : Notions et réflexes !

Le cycliste évolue et partage la route avec les autres vélos, mais principalement les véhicules à moteur.

Quelques règles ou simplement, notions, doivent être respectées et appliquées afin d'améliorer la sécurité de chacun.

Le principe du Tour de France

Le Tour de France est la plus grande épreuve cycliste au monde qui se déroule par étape, sur de longues distances, avec des règles bien définies.

Lire le dossier : Le principe du Tour de France

Débuter le triathlon

Lire le dossier : Débuter le triathlonLe triathlon est un sport complet qui fait rêver et peur à la fois. Ironman ou triathlon d'Embrunman sont les plus fameuses compétition mais vous pouvez débuter plus sereinement sur des distances réduites.

Lire le dossier : Débuter le triathlon