Les cols mythiques du Tour de France

Thémacycle : Séances cols
Rédigé par :
Publié le

Le Tour de France est une compétition cycliste qui a lieu chaque année en France. Il se déroule en plusieurs étapes, et il en existe une vingtaine. Certaines d'entres elles consistent à traverser les cols les plus spectaculaires de France. Découvrez quelques cols mythiques de l'épreuve du Tour de France.

Deux régions majeures du Tour de France

  • Les Alpes
  • Les Pyrénées

Ces deux domaines font parti intégrante de la légende du Tour de France. Il existe une multitude de cols ou les coureurs se livrent bataille. Chaque année le tracé du Tour empreinte une partie des routes de ces régions montagneuses.

L'Alpe d'Huez

Les cols du Tour de FranceSituée dans les Alpes Françaises, l'Alpe d'Huez est célèbre dans le monde, même s'il ne s'agit pas de l'ascension la plus difficile du Tour de France. Cette ascension s'étend sur 13,8 km, et présente une pente moyenne de 7,9 %. La montée est constituée de 21 virages dont les numéros sont mentionnés par des panneaux indicateurs suivant un ordre décroissant. Les cyclistes démarrent avec la montée d'une pente à 10,4 %.
Il s'agit de la pente la plus raide de cette ascension. Par contre, le dernier kilomètre de cette étape est largement plus facile.

En 1997, le coureur italien Marco Pantani a terminé l'ascension de ce col en 37 minutes et 35 secondes. C'est un record jusqu'aujourd'hui inégalé.

>> Dossier : La montée mythique de l'Alpe d'Huez à vélo

L'Alpe d'Huez a été parcourue par le Tour de France pour la dernière fois en 2008. Le vainqueur de cette étape a été le cycliste espagnol Carlos Sastre. Pour l'année 2011, elle fera partie du circuit de la Grande Boucle.

>> Dossier : Les grands vainqueurs du tour de france

Le col de la Colombière

Il culmine à 1613 mètres d'altitude. Le coté le plus facile est par le Grand Bornand. Un peu plus de dix kilomètres. Six kilomètres assez roulants jusqu'au Chinaillon. Ensuite quatre kilomètres beaucoup plus durs. On longe la chaine des Aravis et le décor est magnifique.

Par Cluses et Scionzier, la montée pendant dix kilomètres est régulière jusqu'au Reposoir. Juste avant, il y a un replat dont il faut profiter car, ensuite, c'est du costaud pendant 7 kilomètres. Le dernier kilomètre à plus de 10 %.

Le Col de la Croix de Fer

Altitude : 2068 mètres.
C'est long et haut. Le coté Allemont comporte 7 kilomètres d'ascension difficiles. Par Saint-Jean de Maurienne, il monte en trois paliers, avec des moments de répit. Les sept derniers kilomètres sont les plus terribles, dans un paysage sauvage.

Il ne faut pas y aller sans entrainement, et avec les bons braquets. Les coureurs du Tour de France mettent environ 1 heure 30 pour l'ascension.

Le col de l'Iseran

Altitude : 2764 mètres.
Depuis Val d'Isère, il est plus facile mais assez long. Il ne faut pas négliger l'altitude. Il faut vraiment rouler à son allure, sans se mettre dans le rouge. La vue est splendide sur Val d'Isère, Tignes, son glacier et son barrage.
Coté Bonneval sur Arc, il est assez sinueux sur le bas, très pentu. Il faut compter 2 heures d'ascension.

Le col d'Izoard

Les cols du Tour de FranceLa route du col d'Izoard est la porte d'entrée du Parc Naturel Régional du Queyras qui offre un panorama saisissant sur les sommets du Briançonnais et du Queyras. Ce col mythique du Tour de France, passage pastoral à ses débuts puis route militaire à vocation stratégique, est devenu au fil du temps un passage obligé de tout cycliste de passage dans la région. Celui-ci voit une ascension de 20 kilomètres à 8% de moyenne et le col culmine à 2360 mètres.

>> A vélo dans le Briançonnais : L'ascension du col d'Izoard

Le col du Lautaret

A côté de la crête de Chaillol et du Pic Blanc du Galibier, le col du Lautaret est une légende de la petite reine. Le sommet du Galibier culmine à 2058 mètres et le cycliste évoluera à travers la vallée de la Guisane pour en faire l'ascension d'environ 600 mètres de dénivelé depuis le Monêtier les Bains.

Le pourcentage moyen d'ascension se situe entre 4 et 6% ce qui en fait un col roulant et facile d'ascension

>> Le col du Lautaret : A vélo dans les Hautes Alpes

Le col du Galibier

Altitude : 2646 mètres.
Un classique souvent emprunté par le Tour de France. Très dur, les 18 kilomètres du côté de la face savoyarde au départ de Valloire.

Jusqu'à Plan-Lachat, tout va bien. On approche des pierriers, on aperçoit le sommet avec le petit refuge. Ensuite les choses sérieuses commencent. La route est splendide, mais interminable.
Il est de bon aloi de bien mouliner. Du côté du Lautaret, l'ascension est plus roulante.

Le Mont Ventoux

Le Mont Ventoux est une montagne qui culmine à 1912 m. Célèbre par la difficulté de l'ascension, le Mont Ventoux fait régulièrement partie du circuit du Tour de France, et ce, depuis 1951. Des cyclistes mondialement réputés tels que le belge Eddy Merckx ou le français Bernard Thévenet se sont illustrés durant l'ascension de ce col.

En 2004, le cycliste espagnol Iban Mayo Diez a établi le record de cette étape, en la terminant en 55 minutes et 51 secondes. Un évènement, plus tragique, restera dans la mémoire des amateurs de course cycliste.

En 1967, le coureur britannique Tom Simpson a trouvé la mort durant cette étape. La chaleur accablante de 35 °C et le dopage étaient les raisons de son décès. Une stèle commémorative y a été érigée en sa mémoire.

>> Dossier : Le Mont Ventoux à vélo

Le col du Tourmalet

Les cols du Tour de FranceSitué dans les Pyrénées françaises, ce col se situe à une altitude de 2115 m au-dessus du niveau de la mer. Il a été traversé pour la première fois durant le Tour de France de 1910. Le cycliste Octave Lapize fut le premier cycliste qui a franchi ce col. Depuis cette année, le col du Tourmalet a été franchi 76 fois, ce qui fait de lui, le col le plus fréquemment franchi par les cyclistes qui participent au Tour de France.

En 1913, la fourche du vélo du coureur français Eugène Christophe s'était brisée pendant la descente du col. Comme le règlement stipulait que le coureur n'avait pas le droit de se faire aider en de pareilles circonstances, Eugène Christophe a dû trainer son vélo sur 14 kilomètres jusqu'à la commune de Sainte-Marie-de-Campan, où il put enfin le réparer.

En 2010, le col du Tourmalet a été la 17ème étape du Tour de France, où il a été dominé par le hollandais Andy Schleck.

Maillot à pois rouges

Les coureurs les plus forts dans les cols jouent souvent le classement du meilleur grimpeur représenté par le maillot à pois.

>> Dossier : Les classements du Tour de France

Sécurité à vélo : Notions et réflexes !

Le cycliste évolue et partage la route avec les autres vélos, mais principalement les véhicules à moteur.

Quelques règles ou simplement, notions, doivent être respectées et appliquées afin d'améliorer la sécurité de chacun.

Le principe du Tour de France

Le Tour de France est la plus grande épreuve cycliste au monde qui se déroule par étape, sur de longues distances, avec des règles bien définies.

Lire le dossier : Le principe du Tour de France

Débuter le triathlon

Lire le dossier : Débuter le triathlonLe triathlon est un sport complet qui fait rêver et peur à la fois. Ironman ou triathlon d'Embrunman sont les plus fameuses compétition mais vous pouvez débuter plus sereinement sur des distances réduites.

Lire le dossier : Débuter le triathlon