La préparation mentale du cycliste

Publié le

« Un bon mental, c’est la différence entre les grands sportifs et les autres » Tim Henman. En vélo, comme dans tous les autres sports, la performance et le bien-être dépendent entièrement de notre façon de s’entraîner.

Qu'est-ce qu'une préparation mentale ?

Préparation mentalePour une préparation sportive complète, cinq aspects indissociables doivent être pris en compte : le physique, la tactique, la technique, le matériel et le mental (Sellars, 2004). La préparation mentale (tout comme les autres types de préparation) a pour objectif de développer les capacités du sportif et par conséquent d'augmenter notablement ses performances et son bien-être dans la pratique.

Elle permet aussi de faciliter l'apprentissage et d'atteindre ses objectifs en gérant au mieux ses courses. Ce type de préparation contribue largement à faire la différence entre les gagnants et les autres !

« La préparation mentale est  un entraînement comme un autre avec des exercices accessibles et utiles pour progresser. Aujourd'hui, cette préparation me paraît indispensable puisqu'elle augmente mes performances dans ma discipline »
Myriam Nicole, VTT descente.

Dans quel cas est-elle utile ?

Contrairement aux idées reçues, une préparation mentale n'est pas uniquement nécessaire en cas de problème évident (stress important, manque de concentration, manque de confiance en soi, etc). Elle est aussi et surtout essentielle à tout sportif qui souhaite parfaire sa préparation et donner le meilleur de lui-même. Une préparation efficace passe forcément par un mental solide.

« Le physique ne fait pas tout, (…) ce ne sont pas forcément les plus forts physiquement qui gagnent, mais ceux qui combinent au mieux leur mental et leur physique. »
Fabien Volet, VTT enduro.

Quels que soient les objectifs (course pour le loisir ou la compétition), la préparation mentale permet d'apporter les petits plus qui manquent (consciemment ou pas) à la préparation générale du sportif.
Par ailleurs, tout travail de ce type crée de nombreuses répercussions positives sur la vie de tous les jours. Une personne sereine dans son sport le devient aussi au travail et au sein de sa famille.

Concrètement sur quels aspects travaille-t-on ?

Grâce à la préparation mentale, un cycliste aura par exemple la possibilité de :

  • Préparation mentaleGagner en confiance et de réaliser son vrai potentiel,
  • Entretenir sa détermination intacte tout au long de  l'effort,
  • Stimuler son envie de gagner,
  • Apprendre à gérer son stress en toute circonstance,
  • Mieux cibler ses forces et ses points à améliorer,
  • Perfectionner l'apprentissage d'un geste technique,
  • Suivre de manière objective ses progrès,
  • Faciliter son organisation de la saison et des courses,
  • Repérer ses blocages pour mieux les dépasser,
  • Trouver les mots qui motivent vraiment,
  • Améliorer et maintenir sa concentration pendant une course,
  • Mettre en place les stratégies pour atteindre ses objectifs,
  • Savoir tirer avantage de ses atouts sur ses concurrents,
  • Favoriser une bonne récupération après l'effort,
  • Découvrir comment gérer efficacement les échecs et les succès,
  • Apprendre à gérer au mieux les courses majeures (enjeu, pression de l'entourage, blocages potentiels, paramètres extérieurs, etc.).

« La préparation mentale m'a facilité la mise en place de plans d'actions précis et efficaces. Je suis désormais prêt à gérer chaque course ainsi que  tous les impondérables extra-sportifs qui pourraient venir la perturber. C'est important d'être conscient de ses points à améliorer, parce que cette année, avec les jeux, je n'ai pas droit à l'erreur.»
Benjamin Landier, Vélo route et piste

De quelle façon la préparation mentale fonctionne ?

Chaque cycliste étant différent, les méthodes doivent s'adapter en fonction des points à améliorer. Dans cette optique, une évaluation des besoins peut être mise en place au début de la préparation afin de planifier un programme optimisé. Pendant la préparation, d'autres évaluations peuvent être suggérées afin d'ajuster les exercices aux progrès du sportif.
Il existe de nombreuses techniques qui boostent ses habiletés mentales. Par exemple, suivant les cas, des techniques, telles que la visualisation, la relaxation, la création d'une routine, le « goal-setting » (ensemble de stratégies pour atteindre ses objectifs) ou l'autosuggestion peuvent être proposés. Au cours des séances et/ou entre chaque séance, le préparateur mental utilise également certains outils/exercices pour amener le sportif à se penser autrement.

>> Lire notre dossier : La sophro-pédagogie sportive

Très souvent, une séance par semaine d'environ une heure suffit largement, sauf en cas d'entraînement intensif en vue d'une course spécifique à court terme. Ensuite, au bout d'un certain temps et en fonction des progrès constatés, les séances peuvent s'espacer à une par mois afin de mettre en place les ajustements nécessaires et de garder un mental au top.

Comme tous les entraînements sportifs, un programme complet requiert du temps et de l'investissement personnel. Il n'y a pas de résultat miracle, le seul à pouvoir faire vraiment évoluer les choses, c'est le sportif lui-même. Le préparateur mental est surtout là pour l'accompagner d'un regard objectif et lui donner certaines clés pour faciliter le processus de progression. Libre au sportif de s'en servir ou pas. Si un sport se pratique avec le corps, il se gagne avec le mental !

S'entraîner quand on manque de temps

S'entraîner quand on manque de tempsVous êtes nombreux à penser que pour progresser, vous devez accumuler les kilomètres. Mais comment s'entrainer lorsque l'on manque de temps ?

Avec un entraînement rigoureusement programmé et planifié, nous pensons qu'il est tout à fait possible de compenser le manque de temps.

Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclismeAvez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.