Quels sont les objectifs de l'entrainement en vélo ?

Publié le

Travail foncier, travail spécifique, intervalles, progresser, tout les points à aborder pour un entrainement complet en cyclisme. L'objectif de l'entrainement est de donner au corps les moyens nécessaires pour supporter des kilomètrages élevés avec une répétition d'intensité. Cela passe par un travail et une amélioration du système cardio-vasculaire et musculaire.

Objectifs entrainement vélo

Quel est le but de l'entraînement en cyclisme ?

La question pourrait être : Quelles sont les besoins majeurs de préparation du cycliste ? En cyclosport comme dans tout les sports d'endurance, des éléments sont indispensables pour pouvoir atteindre des objectifs de résultats.

Lire notre dossier : Comment s'entrainer pour progresser ?

En premier lieu, améliorer son système cardio-vasculaire

  • amélioration de l'oxygénation sur une plage plus large (écart entre les deux courbes : consommation d'oxygène, rejet de gaz carbonique),
  • développement de la puissance systolique, puissance par battements (watts/BPM),
  • déplacement vers le haut du seuil (tolérance aux lactates),
  • progression du rendement énergétique total (watts au seuil/équivalence VO2 Max).

Lire notre dossier : VO2 Max et PMA

Développer la musculature

Pour le cycliste, les besoins essentiels demandés aux muscles sont de fournir de la vélocité, de la fréquence et de la puissance. Le tout accompagné d'une certaine souplesse. Pour progresser, il faut se fixer un programme personnel et l'appliquer, même au cours de sorties en groupe, avec une progression constante, sans chercher à brûler les étapes, sans confondre puis­sance et force : à 35 km/h, on fournit la même puissance avec un 42/17 ou 52/14; seul varie le rapport force/vitesse.

  • 60 % de votre travail doit se situer dans la plage d'endurance basique (oxygénation maximale),
  • toujours débuter par un échauffement progressif sur 20 à 30 minutes :
  • avec un braquet réduit, atteindre progressivement une cadence de 100 à 105 tour/minute,
  • augmenter progressivement le développement en conservant la cadence,
  • la puissance augmentant, on constate une montée progressive de la fréquence cardiaque,
  • au seuil anaérobie marquer une récupération de 4-5 minutes,
  • on peut alors travailler sur les séquences conseillées à l'issue du test de la VO2 Max.

Dossier : La musculation pour le vélo

Travailler le foncier en début de saison

Il faut avant tout développer l'endurance, c'est-à-dire : L'endurance est la faculté de se tenir le plus longtemps possible, le plus près possible de sa puissance maximale, rien ne sert donc d'accumuler les heures de vélo à faible rythme, pour dire de faire tourner la montre.

Dossier : Calendrier de travail de l'endurance à vélo

Faire du foncier, c'est la base. Certains coachs disent d'ailleurs que les courses "se gagnent en hiver". La période de début novembre jusqu'a mi janvier doit être propice aux longues sorties progressives en heures et kilomètres. Cette base va vous servir tout au long de la saison pour tenir les distances demandées par les cyclosportives. Par la suite, dans la saison, une fois la période de course débuté, vous ne pourrez plus accumuler les longues sorties, car la recherche sera à la récupération entre les courses. Il faut donc tabler sur l'hiver pour faire un maximum de travail en endurance.

Commencez par de petites sorties de 2 à 3 heures pour aller vers des sorties de 4 à 6 heures. N'oubliez pas malgré tout de faire un peu de changement de temps à autre pour acquérir de l'intensité et du rythme et ne pas devenir un diesel. Faites par exemple des accélérations en fin de sortie dans quelques petites bosses. Ce début de saison vous permet aussi d'acquérir à nouveau les automatismes de pédalage.

Lire notre dossier : Le calendrier annuel d'entrainement du cycliste

Faire du spécifique pour acquérir le rythme

En cyclisme, les kilomètres et heures de vélo vous aident à travailler votre endurance, c'est vrai. Mais la seconde phase est aussi importante et ne peut se faire que sur une première étape bien construite. Le rythme en cyclisme est important. On peut parler aussi d'intensité.

Voir les séances spécifiques d'entrainement vélo

Comment se passent les épreuves ou les courses de vélo ?

La première notion, c'est celle des kilomètres. Abordable sans trop de soucis pour une personne qui aurait acquis un excellent foncier, une sorte de diesel qui serait capable de tenir 4 à 6 heures sur son vélo sans problèmes en s'alimentant régulièrement. Les courses de vélo sont une répétition de fortes intensités.

Bien souvent, les vainqueurs sont ceux qui sont capables de renouveler le plus possible d'intensités pour tenir le rythme imposé par la course. Renouveler une intensité, c'est aussi bien récupérer derrière et rapidement. Il ne faut pas croire, mais les plus forts aussi souffrent lors de l'élévation du rythme, les différences sont infimes dans le comportement face à la douleur. En revanche le vainqueur de votre course sera celui ou celle qui sera capable d'y faire face un nombre de fois plus élevé que vous. Hormis d'autres paramètres de course bien sur.

Voila pourquoi, l'entrainement spécifique avec de l'endurance, des intervalles et de la puissance est important à l'entrainement. En période de course, lorsque le coursier aligne tout les dimanche plus de 180 kilomètres, le travail en semaine s'axe sur de la récupération et des intensités, avec pour objectif de maintenir ce rythme pour le corps.

Maigrir et maintenir un poids de forme

Les heures d'entrainements impliquent un phénomène naturel si vous suivez quelques rêgles nutritionnelles. Vous allez dépenser plus de calories que vous n'en mangez. L'entrainement suivi a donc pour objectif de maintenir un certain poids. Si en plus vous pouvez vous permettre de suivre un petit régime sur quelques périodes, vous pourrez perdre du poids et acquérir plus facilement votre poids de forme.

Lire notre dossier : Calcul du poids idéal et poids de forme
Lire notre dossier : Alimentation : Maigrir et s'entrainer

L'objectif de l'entrainement est de donner au corps les moyens nécessaires pour supporter des kilomètrages élevés avec une répétition d'intensité. Cela passe par un travail et une amélioration du système cardio-vasculaire et musculaire. Chaque planification et programme est propre à chacun. N'hésitez pas à vous faire conseiller par des spécialiste pour établir des plans d'entrainement, par exemple. Ensuite, c'est une longue phase d'apprentissage des méthodes d'entrainements, de l'expérience, du suivi qui peuvent vous permettre de progresser et de performer.

S'entraîner quand on manque de temps

S'entraîner quand on manque de tempsVous êtes nombreux à penser que pour progresser, vous devez accumuler les kilomètres. Mais comment s'entrainer lorsque l'on manque de temps ?

Avec un entraînement rigoureusement programmé et planifié, nous pensons qu'il est tout à fait possible de compenser le manque de temps.

Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclismeAvez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.