Choisir une combinaison de triathlon pour la natation

Thémacycle : Triathlon
Rédigé par :
Publié le

Devant la multitude de combinaisons de triathlon qui vous sont proposées, il n'est pas facile pour un novice de s'y repérer et de faire son choix. Matériaux différents au nom compliqué, système de fermeture, taille, voici quelques conseils pour ne pas vous tromper !

Comment choisir une combinaison de natation pour le triathlon

1- Quelle taille choisir ?

Une combinaison de triathlon est composée de panneaux en néoprène. Ce matériau est un isolant thermique et permet de flotter. Le souci est qu'une combinaison doit se porter très ajustée. Deux raisons à cela : limiter les entrées (d'eau froide) et préserver l'hydrodynamisme du nageur.

Dossier : Débuter le Triathlon : Commencez par la Natation

Pensez à observer les size-charts des fabricants pour affiner votre choix : ce tableau de taille est établi à partir de la taille et du poids du triathlète.

Elodie Lengellé,  triathlète, vous apporte son conseil : «Je recommande à chaque sportif indécis sur la taille de sa combinaison de privilégier la notion de poids plutôt que la taille. Pour ma part, je suis assez fine, ma combinaison m'arrive à mi-mollet mais je n'ai pas d'entrée d'eau.»

Dossier : Présentation du Triathlon

2- Essayez avant d'acheter

C'est un point important : dans la mesure du possible, essayer votre combinaison avant l'achat, pour être sûr qu'elle vous convient morphologiquement et en simulant quelques mouvements de bras (pas de gênes, de frottements perturbateurs). Si vous bénéficiez d'une session d'essai réel en piscine ou lac, c'est le meilleur moyen de ne pas se tromper !

Afin d'obtenir plus de conseils de pros sur le choix d'une combinaison, consultez notre dossier : Combinaison de triathlon : l'avis des spécialistes

3- Un système de fermeture optimal

La particularité des combinaisons de triathlon se situe dans le système de zip dorsal de haut en bas mais aussi de bas en haut ; chaque marque développant une manière d'assurer un bon et rapide retrait de cette dernière lors de la transition.

Elodie nous explique: «Pour ma part, je préfère les zips inversés, ouvrant du bas vers le haut la combinaison. On saisit plus rapidement la lanière. Dans les faits, les 2 systèmes fonctionnent très bien mais il s'agit d'une habitude prise depuis mes débuts en triathlon».

4- Quels sont les matériaux performants ?

Lorsqu'on lit le descriptif des combinaisons dans un catalogue, on peut être dérouté par le nom de matériaux. Voici quelques moyens simples de comprendre cette jungle.

On retrouve souvent le nom de Yamamoto ; il s'agit du principal fabricant de néoprène. Combinaisons de surf, de plongée ou de triathlon, on en trouve à près partout mais les qualités d'élasticité recherchées pour nager de manière performante nécessite souvent du Giga 39 ou 40. On pourra aussi trouver des néoprènes avec des bulles d'air pour optimiser la flottabilité, technologie de plus en plus prisée par les différentes marques.

Dossier : L'équipement pour la pratique du triathlon

5- Combinaison pour enclume, combinaison pour dauphin

En effet, lorsqu'on observe la construction d'une combinaison, on remarque que l'empiècement voit son épaisseur varier selon les parties du corps. Les extrémités des membres sont souvent inférieures à 2mm d'épaisseur mais le tronc et les hauts des jambes proches des 5mm.

Plus la surface épaisse est importante, meilleure est la flottaison : à retenir pour les nageurs débutants. En effet, le manque de technique en crawl limite la flottabilité et la position horizontale du corps dans l'eau.

Comment choisir une combinaison de natation pour le triathlon

Les « dauphins » privilégieront des épaisseurs de combinaison plus fines pour retrouver les sensations de la nage en maillots de bains et avoir un mouvement de bras très naturel.

«Il ne faut pas uniquement observer ce que porte les meilleurs triathlètes pour choisir sa première combinaison car nous n'avons pas toujours les critères de choix du champion : est-il un bon nageur, est-il souple des épaules ? Il est important de se faire conseiller car, comme un vélo, pour chaque morphologie, un type de matériel !» renchérit Elodie.

Avec le vélo, la combinaison néoprène est l'un des premiers investissements du triathlète. Il s'agit d'un achat important : sans un conseil avisé d'un spécialiste, on peut faire un achat inadapté qui entravera vos mouvements de bras lors de vos compétitions. Recherchez la glisse pour rejoindre rapidement votre vélo sans vous épuiser !

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.