Combinaison de triathlon : l'avis des spécialistes

Thémacycle : Triathlon
Rédigé par :
Publié le

Vous êtes débutants en triathlon, nous vous proposons le point de vue de spécialistes du monde du triathlon afin d'orienter votre décision finale à l'achat.

Choisir sa combinaison en fonction de son niveau

L'œil de Karl Shaw, Triathlète de Division 1 au club de Saint Raphaël. Propriétaire de l'enseigne Azur Tri and Run® à Fréjus, boutique spécialisée dans les sports d'endurance.

Avant l'achat même de votre combinaison, ce n'est pas votre budget qui détermine l'orientation du choix ; mais bien votre niveau de pratique dans la discipline et en natation, ainsi que votre spécialité.

>> Dossier : Présentation du Triathlon

Pour un débutant

Un débutant, qui n'a jamais ou peu évolué en triathlon et évoluant alors sur des distances courtes et de découvertes aura tout intérêt à acquérir un modèle de premier entrée de gamme.

>> Dossier : Débuter le Triathlon : Commencez par la Natation

Une bonne flottaison

Un débutant non nageur fera le choix d'une combinaison mettant en avant des qualités de flottaison haute pour le rassurer, le sécuriser et l'aider à se mouvoir facilement.

Rappelons que le port de la combinaison en augmentant la flottabilité du nageur, permet alors d'avoir une position dans l'eau plus horizontale, permettant dès lors au débutant de se centrer prioritairement sur le haut de son corps et donc sur le travail de sa propulsion avec les bras

Un meilleur rendement

Pour les plus sceptiques à l'achat d'une première combinaison de triathlon; retenez seulement, que tous ces phénomènes, par le seul port d'une armure adaptée, permet de réduire le coût énergétique de l'épreuve de Natation de l'ordre de 16,2 à 33.6%.

Pour un débutant voulant s'initier aux plus longues distances

Il convient de garder le même esprit. Ainsi, on lui proposera une combinaison de milieu de gamme afin qu'elle garde les mêmes propriétés que celles invoquées précédemment.

Pour des raisons de confort, le choix d'une telle combinaison est judicieux car elle est moins épaisse au niveau du haut des bras et du pourtour de l'épaule ; ce qui a pour effet de diminuer les éventuelles gênes et frottement à long terme.

Pour un triathlète novice, mais nageur de formation

Il optera pour une combinaison haut de gamme, moins épaisse sur l'ensemble du corps (1,5 mm), mais ne dénaturant pas la nage de l'athlète.
L'avantage d'une telle combinaison est d'allier un meilleur rendement par l'augmentation de la flottaison et l'efficacité motrice usuelle sans la moindre contrainte de frottement ou sensation d'oppression.

Une combinaison qui sait se faire discrète !

Camille Donat, Triathlète de Division 1 au club de Saint Raphaël. Camille compte de nombreuses victoires à son actif (dont la finale de la coupe de France de D2 2010) notamment grâce à son impressionnante emprise sur la partie aquatique.

>> Dossier : Les femmes et le triathlon

A titre personnel, étant nageuse de formation, j'aurais plutôt tendance à préférer nager en maillot de bain classique ; c'est pourquoi lorsque je choisis ma combinaison,  je préfère qu'elle soit la plus fine possible au niveau des épaules ; afin de faciliter le mouvement de rotation des bras est, ainsi se rapprocher d'une nage réelle en la sentant le moins possible.

Un coût raisonnable

A l'inverse, je conseillerais à un débutant d'opter pour une combinaison, certes adaptée à sa morphologie et ses besoins, mais pas trop chère, afin qu'il puisse l'adapter si besoin est. Ainsi, il peut la couper légèrement au niveau des jambes pour augmenter son action propulsive et au niveau des bras pour faciliter son retrait lors de la transition.

Le petit plus : lubrifier sa combinaison !

Outre la technicité de la combinaison, je conseille de mettre de la vaseline ou bien encore de l'huile à différentes parties du corps pour empêcher les frottements et faciliter son retrait lors de la transition.

Assurez-vous d'appliquer les produits avec un gant sous peine d'en avoir plein les mains et les lunettes durant l'épreuve. Appliquez les au niveau de l'embase de cou, des avants bras, du bas intérieur et extérieur des jambes.

>> Dossier : L'équipement pour la pratique du triathlon

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.