4 agrumes pour faire le plein de vitamines

Thémacycle : Aliments
Publié le

L'orange, la clémentine, le citron et le pamplemousse sont très riches en vitamines C, très antioxydante. Les agrumes ont pour effet d'alcaniser le sang et favorisent donc une meileure récupération pour le cyclosportif soumis à des efforts d'endurance. 4 agrumes à consommer sans modération durant l'hiver.

L'orange

orangeC'est le fruit de l'hiver par excellence puisque c'est en cette saison qu'il est le meilleur et que sa richesse en vitamine C est idéale pour lutter contre le froid et la fatigue.
L'orange est riche en vitamine C (53 mg/100 g) : une orange moyenne permet de couvrir pratiquement l'apport quotidien recommandé !

De plus, la peau épaisse protège le fruit de l'oxygène de l'air qui détruit la vitamine C. L'orange est donc le fruit de l'hiver par excellence puisque que c'est en cette saison qu'il est le meilleur et que la vitamine C est idéale pour lutter contre le froid et la fatigue.

Autre atout et non des moindres, l'orange a un apport énergétique modéré (45 kcal/100 g). Alors, chaque matin, ayez le bon réflexe : une orange pressée (bien meilleure que du jus en brique et bien moins calorique car sans sucre ajouté), à consommer sans attendre pour bénéficier de toute ses vitamines.

Moins connu, l'orange est aussi une excellente source de calcium (40 mg/100 g au lieu de 10 mg/100 g pour la plupart des fruits). De plus, la présence d'acides organiques dans le fruit joue un rôle favorable dans l'assimilation calcique. Ainsi, l'utilisation biologique du calcium de l'orange apparait voisine de celle du lait, modèle en la matière.

Enfin, ses acides organiques excitent les sécrétions digestives, et facilitent une bonne assimilation des aliments. D'où l'intérêt d'un jus d'orange pris en apéritif ou d'une orange dégustée en dessert, même après un repas un peu copieux.

La clémentine

clémentineDeux clémentines couvrent la moitié de l'apport quotidien recommandé en vitamine C ?
Fort heureusement, la saison des clémentines. arrive au moment où le sportif a le plus besoin de vitamine C, soit durant l'hiver. C'est durant cette période que nous devons faire face aux agressions microbiennes et aux agressions virales.

La clémentine s'avère aussi être une excellente source de minéraux et d'oligo-éléments. Elle fournit une teneur importante en calcium (nécessaire aux cellules osseuses), en magnésium et en fer. Ces deux nutriments jouent un rôle important sur la résistance du système musculaire et nerveux. Ce fruit possède en abondance des bioflavonoïdes et du potassium.

La clémentine est naturellement stimulante pour l'organisme et pas seulement pour son action vitaminique. Ses acides organiques naturels excitent les sécrétions digestives et facilitent une bonne assimilation des aliments. La clémentine et tous les agrumes participent au rééquilibrage du milieu interne.

L'alimentation actuelle, lorsqu'elle est trop riche en aliments acides tels que la viande, les charcuteries, les sucres raffinés et aliments de ce type, a un effet acidifiant marqué sur l'organisme. La clémentine, malgré sa saveur acidulée, possède une action inverse, alcalinisante. Ses acides organiques se combinent dans l'organisme avec les minéraux.

Le citron

CitronComme tous les autres agrumes, le citron (Citrus limonum) est un fruit remarquable par sa haute teneur en vitamine C : 52 mg aux 100 g. Cette teneur est très stable dans le temps. Protégée par la peau épaisse du fruit, et préservée par le milieu acide dans lequel elle est en solution, la vitamine C est retrouvée à peu près intégralement plusieurs semaines après la récolte du citron.

La teneur en vitamine C du jus de citron fraîchement pressé est sensiblement du même ordre que celle de la pulpe (50 à 60 mg aux 100 g). Mais dans le jus, la vitamine C, au contact de l'air, est rapidement oxydée : elle se transforme alors en composé ne possédant plus de propriétés vitaminiques. C'est pourquoi il est préférable d'utiliser et de consommer rapidement le jus extrait du citron (selon les variétés, il représente 25 à 40 % du poids «brut» du citron, c'est-à-dire pesé avec l'écorce).

La vitamine C du citron est accompagnée de composés flavonoïdes (naringoside, hespéridoside...), globalement nommés «vitamine P», qui renforcent l'action physiologique de la vitamine C, et possèdent une action protectrice vis à vis des capillaires sanguins.
Enfin, le citron fournit aussi un large éventail de vitamines du groupe B, ainsi qu'un peu de vitamine E (0,8 mg aux 100 g).

On a identifié un très large échantillonnage de substances minérales et d'oligo-éléments dans le citron, qui en fournit environ 0,5 g aux 100 g. Le potassium, très abondant, arrive largement en tête (153 mg aux 100 g, et pratiquement autant dans le jus). Le potassium, lors de son métabolisme, libère des résidus alcalinisants, et de ce fait, malgré sa saveur acide, le citron n'est nullement acidifiant pour l'organisme. Il faut noter aussi les apports intéressants en calcium (25 mg aux 100 g) et en fer (0,5 mg aux 100 g), substances qui sont d'autant mieux assimilées que dans le citron, elles sont accompagnées de vitamine C et d'acides organiques.

Le pamplemousse

PamplemousseEvidemment, le pamplemousse est riche en vitamine C. Un demi-pamplemousse couvre à lui seul la totalité de l'apport journalier recommandé! En raison de l'impact positif de cette vitamine sur l'immunité, le pamplemousse vient à point nommé pour la période hivernale. Cette vitamine présente aussi l'avantage d'augmenter l'assimilation du fer inorganique présent dans les autres aliments consommés au cours du même repas : pain, céréales ; …

D'autres atouts nutritifs
En plus de la vitamine C, le pamplemousse regorge aussi de bêta-carotène ou provitamine A, reconnue aussi pour ses vertus anti oxydantes. Il procure une bonne dose de vitamine B9 ou folate, très importante au début de grossesse et même déjà au moment de la conception du fœtus. Il est également une bonne source de fibres, idéales pour réveiller les intestins paresseux en douceur… Et ses acides sont bons pour la digestion. Ils peuvent aussi, dans une marinade avant cuisson, attendrir une viande ou un poisson.

Perdre du poids avec le pamplemousse ?
Certains régimes font du pamplemousse un élément central de la stratégie de la perte de poids. Outre son faible apport énergétique, le pamplemousse régulerait la synthèse d'insuline, ce qui pourrait expliquer son rôle présumé dans le poids.

>> Lire notre dossier : 13 vitamines alimentaires pour la performance

Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.