La spiruline concentré d'énergie

Publié le

La Spiruline est une cyanobactérie qui se développe préférentiellement dans des eaux chaudes, alcalines et riches en nutriments azotés et phosphorés. Utilisée par les cyclistes, en cure et pour faire face aux moments difficiles de la saison.

La spiruline

Découvrez cette algue extraite des lacs des hauts plateaux andins 100% naturelle, sans additifs, sans conservateurs, ni colorants et cultivée en eaux douces.

Qu'est-ce que la Spiruline ?

La Spiruline est une cyanobactérie (anciennement désignée par le terme « algue bleue » puis cyanophycée) qui se développe préférentiellement dans des eaux chaudes, alcalines et riches en nutriments azotés et phosphorés.

D'une longueur moyenne d'environ 0,25 mm, elle est composée de filaments mobiles de 10 à 12 μm de diamètre enroulés en spirale. Pour se développer, la Spiruline a besoin d'éléments minéraux simples tels l'eau, les sels minéraux, le gaz carbonique et l'oxygène qu'elle puise directement dans son milieu tout en utilisant la lumière solaire comme source d'énergie grâce à son système pigmentaire. Ce mode de synthèse de biomasse s'intitule la photo autotrophie.

Lire notre dossier : Les compléments alimentaires naturels pour le cyclisme

Composition de l'algue spiruline

Véritable concentré d'énergie, la spiruline par son apport en fer, en vitamine B12, en bêta-carotène sera d'un grand intérêt pour les sportifs ou sportives notamment sur le plan de l'oxygénation des muscles, les acides gras essentiels intervenant quand à eux dans l'intégrité des cellules, indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire.

Les vitamines : A (provitamine A), B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 (acide folique), B12, E (biotine) couvrent une grande majorité des besoins nutritionnels journaliers, de surcroît lorsque ces besoins se trouvent augmentés, comme c'est le cas lors de régimes minceur, chez la femme enceinte ou chez les végétariens.

Lire notre dossier : 13 vitamines alimentaires pour la performance

Des minéraux et des oligo-éléments tels que le fer, le magnésium, manganèse, phosphore, molybdène, sélénium, zinc, cuivre pour éviter les carences nutritionnelles.

Les enzymes comme la chlorophylle, le bêta-carotène, les caroténoïdes, superoxyde dismutase : Ces sont de puissants antioxydants qui luttent activement contre les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules et qui s'accumulent abondamment lors des efforts physiques intenses, amplifiant les courbatures et les crampes.

Quelles sont les potentialités et utilisations de la Spiruline ?

De nombreuses recherches sont effectuées principalement sur le continent américain et en Asie, sur les propriétés des molécules présentes dans la Spiruline. Ces recherches sont prometteuses, même s'il n'y a que peu de preuve d'efficacité chez l'homme. C'est en se basant sur ces propriétés que la Spiruline est commercialisée dans les pays développés, et depuis peu dans quelques régions d'Afrique comme complément alimentaire « bénéfique à la santé ».

Quelques précautions d'emploi

En cas de traitement anticoagulant, la spiruline peut aggraver les effets du traitement. Pour les diabétiques : la spiruline à un effet régulateur sur le taux de glycémie et peut renforcer les effets de l'insuline ou du traitement hypoglycémiant de synthèse. Dans les deux cas prévenir votre médecin.

Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.