Fêtes de fin d'année : Cycliste, votre bilan kilos !

Thémacycle : Aliments
Rédigé par :
Publié le

Les fêtes de fin d'année sont là ! Cette période paraît souvent délicate à gérer pour le cycliste. Alors en bons culpabilisateurs, on vous donne la liste des aliments dégustés aux fêtes ainsi qu'une estimation de leur bilan calorique. Allez, bonnes fêtes !

Apéritifs alcoolises

Le premier piège de toutes ces festivités viendra avant le début même du repas, en effet l'apéritif est une coutume traîtresse ! Lorsque l'on consomme un apéritif, nous allons ingérer près de 100 kcal par portion.

En pleine le fêtes le bilan kilos peut-être élevé !

Par exemple 4cl de whisky apporteront 95 kcal. Et malheureusement il n'y a pas d'alcool vraiment moins traître qu'un autre puisqu'une bière à 4° apportera tout autant de calories. Il en est de même pour un kir royal (composé de champagne) qui vous apportera quant à lui 130 kcal. Imaginez sur un repas festif où l'on pourrait considérer que 1000 calories environ devraient être consommées, il pourrait déjà y avoir un tiers des calories recommandés pour le repas qui seraient consommés avec 3 verres d'apéritif.

Et donc vous l'aurez bien compris, dans ce cas-là il ne s'agit que de boissons alcoolisées pouvant être prises en apéritif, mais en ces temps de fête, est-ce qu'il n'y aurait qu'un apéritif alcoolisé de consommé ? En général ce n'est pas le cas, puisque du vin accompagnera le repas.

Par ailleurs, que vous buviez du vin rouge ou du vin blanc, votre verre de vin vous apportera autant de calories, soit près de 110 calories par verre, ce qui encore une fois est non négligeable. Ajouté à ce côté calorique, l'alcool possède un effet un peu pervers, puisqu'il va à la fois favoriser le stockage des graisses.

Dossier : Quelle place pour les boissons alcoolisées ?

Le foie gras et ses toasts brioches

Notre tradition nous porte à consommer du foie gras qui comme son nom l'indique est gras :

Une portion de foie gras de 20g, soit une tranche épaisse apportera environ 100 kcal, dont 10g de graisse soit l'équivalent d'une cuillère à soupe d'huile, ce qui n'est pas des plus excessif !

En revanche, l'ajout de toast, de pain grillé avec plus ou moins de confiture d'oignon ou autre augmentera l'apport calorique de cette tranche de foie gras. Comme chaque aliment n'a pas que des inconvénients, regardons le verre à moitié plein puisque le foie gras apportera une grande quantité de magnésium, de fer, de zinc étant des minéraux très importants pour le sportif.

A lire : La prise de poids hivernale !

Escargot et persillade

Autre tradition bien française : les escargots, agrémentés de leur fameuse (et délicieuse ?) Persillade. Les escargots sont des mollusques qui sans aucun accompagnement apporteront 2 fois moins de calories qu'une viande moyennement grasse (exemple : sanglier, steak haché 10% de matière grasse) et sont aussi très riches en protéines.

En pleine le fêtes le bilan kilos peut-être élevé !

Si seulement ces mollusques étaient mangés nature…or la persillade qui les accompagne bien souvent va fortement augmenter l'apport calorique et en particulier l'apport de lipides qui sera multiplié par 20 ! Une demi-douzaine d'escargots persillés apportera l'équivalent de 2 cuillères à soupe d'huile, ce qui explique la nature calorique de cet aliment.

Fruits de mer : les huitres

Les huîtres sont une autre une alternative que l'on peut trouver en entrée le jour de noël ou encore pour le réveillon de la saint sylvestre. Ici contrairement aux exemples précédents, les huîtres peuvent être consommées à volonté (sauf en cas d'hypercholestérolémie) ! En effet, elles apportent peu de calories et sont riches en protéines. Ces huîtres pourront être servies avec une sauce à l'échalote ou encore du jus de citron qui n'auront aucune incidence en terme calorique.

Ces crustacés présenteront d'autres avantages, tel qu'un apport conséquent en iode qui est impliquée dans la production d'hormones thyroïdiennes, elles même très importantes pour le métabolisme. Le zinc est un autre minéral très présent dans les huîtres. Les huîtres présentent aussi la particularité d'être assez riche en cholestérol, ce qui est un atout pour la synthèse d'hormones. Donc ces huîtres sont à consommer sans modérations, sauf si vous faites de l'hypercholestérolémie où la modération est de mise !

A lire : Le rôle des oligo-éléments

Patate douce

La patate douce est un tubercule comestible, à l'image des pommes de terre. Cet aliment est parfois consommé au moment de noël, le plus souvent sous forme de gratin. Contrairement à la pomme de terre, la patate douce présente un certain intérêt nutritionnel, même si elle reste riche en glucides.

En effet, la présence d'une grande quantité de fibres (3g/100g) fait que l'index glycémique de ce tubercule est moyen voire bas (cela dépend des classifications). Or plus l'index glycémique d'un aliment est bas, moins il sera considéré comme favorable à une élévation importante de la glycémie.

Il est à noter qu'une glycémie trop élevée est favorable à une prise de graisse ou du moins limite très fortement le stockage de ces graisses. Il faut toutefois faire attention de ne pas consommer la patate douce en gratin (ce qui est souvent le cas) mais plutôt au four pour éviter une élévation trop importante de l'index glycémique en fonction du mode de cuisson.

A lire : Repas d'hiver du cycliste : La raclette sans dégât !

Chocolat, papillotes et autres plaisirs chocolatés

Le chocolat est aliment plaisir presque indispensable en fin d'année. Finalement le chocolat est-il si bon que ça ? Si l'on regarde de plus près, un carré de chocolat noir à 70% (soit 10g) apportera environ 60 kcal, ce qui reste correcte. Malheureusement ce sont plutôt des chocolats améliorés qui seront consommés tels que les truffes ou encore les papillotes. La fameuse truffe au chocolat apporte à elle seule 100 kcal. Les papillotes sont un autre inconditionnel des périodes de fin d'année, pour référence une papillote au chocolat et praliné apportera 80 kcal.

En pleine le fêtes le bilan kilos peut-être élevé !

A consulter : Consommer du chocolat : Avantages et inconvénients pour le cycliste !

Le chocolat aura un effet à double tranchant puisque d'une part il apportera un certain plaisir, une sensation agréable, mais s'il est consommé en excès (et très régulièrement) risque d'activer un circuit cérébral que l'on appelle circuit de la récompense qui s'il est suractivé peut conduire à la dépendance d'aliments chocolatés.

Toutefois le chocolat n'a pas que des effets néfastes, puisqu'il apporte une quantité importante de magnésium :

1 carré de chocolat couvre la moitié des besoins en magnésium. Ce minéral est impliqué dans le métabolisme énergétique, sans lui impossible de produire de l'énergie.

Comment éviter l'excèdent calorique ?

  1. Anticiper le ou les repas festifs en allégeant le repas précédant. Pour cela la consommation d'une viande maigre ou d'un poisson maigre avec des légumes cuits sans matière grasse est recommandée. Il est possible d'associer la consommation d'un peu de féculent en fonction de la présence ou non de sport. Il est ensuite possible de finir le repas par un yaourt maigre et un fruit. Ces mêmes conseils peuvent être appliqués le lendemain pour limiter l'impact des excès (dans le cas où il y aurait eu des excès)
  2. Faire attention à la consommation d'alcool ou autres aliments caloriques comme ceux décrits plus haut.
  3. Manger avec modération, puisque si l'on fait le bilan et qu'aucun aliment n'est consommé avec excès, le total calorique ne sera pas excessif, ce qui n'aura aucun impact sur le poids.
  4. Prendre le temps de manger et de bien espacer les plats, ce qui aura pour effet de favoriser l'élimination des calories au fur et à mesure qu'elles sont absorbées car tout excès activera la production de graisses.
  5. Faites-vous plaisir, puisque le plus important dans ce genre de repas est de trouver du plaisir dans ce que l'on mange !

A lire : Comment aborder les fêtes de fin d'année ?

Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.