Mieux grimper à vélo !

Thémacycle : Séances cols
Rédigé par :
Publié le

Par un entraînement adapté, il est possible d'améliorer ses qualités de grimpeur.

Progresser dans les cols

La vitesse ascensionnelle

La capacité à grimper peut être estimée en déterminant la vitesse ascensionnelle (Va). Ce dénivelé horaire s'exprimant en mètre par heure.

De quoi dépend-elle ?

La capacité à grimper (Va) dépend de facteurs physiologiques et biomécaniques. Ce sont la consommation maximale d'oxygène (VO2max), la puissance critique (F) et le coût énergétique (CE) : Va = F.VO2max / CE

Dossier : VO2 Max et PMA

La vitesse ascensionnelle (Va) dépend étroitement de ces intensités de référence : avec de ‘‘bonnes'' valeurs métaboliques (VO2max et F), il est vraisemblable que la capacité à grimper les cols soit élevée.

La consommation maximale d'oxygène et la puissance critique n'assurent pas non plus de ‘‘voler'' dès que la route s'élève. La masse peut la gêner : celle du matériel (vélo en particulier) et surtout celle du cycliste.

La vitesse ascensionnelle ne dépend pas seulement de facteurs propres au cycliste, l'environnement doit également être pris en compte :

  • Le vent de face,
  • L'altitude : avec la baisse de la pression partielle en oxygène avec la montée en altitude, le potentiel énergétique des muscles se détériorent : à 1000 m, la consommation maximale d'oxygène ne représente plus que 95 % environ de celle obtenue au niveau de la mer, à 2000 m d'altitude, plus que 90 %, etc.
  • La qualité du revêtement de la route, de même que la présence ou non de virages.
  • La déclivité de la pente influe aussi sur la vitesse ascensionnelle : il est très coûteux de s'élever sur des pentes à faible déclivité.

Dossier : Quels sont les effets de l'altitude sur le cycliste ?

Ces paramètres (qualité du revêtement, déclivité, altitude, etc) n'influencent pas évidemment la capacité propre à grimper des cols mais doivent être prises en compte lorsqu'il s'agit de comparer les performances dans des montées différentes.

Dossier : 8 conseils pour s'améliorer dans les côtes

Comment mieux grimper ?

La vitesse ascensionnelle s'améliorera en :

  1. augmentant la consommation maximale d'oxygène (VO2max) et la puissance critique (F),
  2. diminuant le coût énergétique de déplacement (CE).

Pour améliorer la puissance métabolique (consommation maximale d'oxygène et puissance critique), il faut recourir à des efforts intenses, sous forme d'intermittent ou de compétitions. Le coût énergétique sera optimisé en perdant du poids.

Dossier : Progresser dans les cols

Un pédalage optimal ?

Le choix d'un braquet doit permettre de :

  • majorer la puissance mécanique,
  • minorer le coût énergétique,
  • et minimiser la fatigue.

Le choix vers tel ou tel braquet est donc un compromis : ‘‘mouliner'' va minimiser les tensions musculo-tendineuses et donc la fatigue mais dans le même temps, cela va induire un surcout métabolique dû à la mobilisation des membres et à des contractions parasites. 

Il n'existe donc pas de fréquence de pédalage optimale pour bien grimper mais un braquet à adapter au contexte et au cycliste. La fréquence de pédalage optimale dépend effectivement de :

  • sa technique de pédalage et de ses caractéristiques musculaires,
  • la durée et de l'intensité de l'effort,
  • la déclivité de la pente,
  • l'environnement (vent, chaleur, altitude...),
  • la fatigue.

Vidéo : Conseils pour mieux grimper !

S'entraîner quand on manque de temps

S'entraîner quand on manque de tempsVous êtes nombreux à penser que pour progresser, vous devez accumuler les kilomètres. Mais comment s'entrainer lorsque l'on manque de temps ?

Avec un entraînement rigoureusement programmé et planifié, nous pensons qu'il est tout à fait possible de compenser le manque de temps.

Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclismeAvez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.