S'entraîner sur home-trainer !

Thémacycle : Home trainer
Rédigé par :
Publié le

Le home-trainer est très utile pour mener une préparation efficace, en particulier lorsque l'on n'a peu de temps à consacrer à son entraînement. 

L'entraînement

Choisir un Home TrainerL'entraînement, son but est simple : élever les capacités physiques (entre autres) de l'organisme.

Le but de l'entraînement est simple, son principe ne l'est pas moins : pour espérer progresser, il faut imposer une contrainte à l'organisme, laquelle va perturber son équilibre, qui, après une période de récupération, son niveau s'élèvera à un niveau supérieur. Il y aura progrès si, et seulement si, la contrainte est suffisante et si la récupération est adaptée (alimentation, sommeil, repos...).

Pour ‘‘stresser'' l'organisme, plusieurs possibilités : la première est d'orienter l'entraînement vers le volume en accumulant les heures de selle.

Comment fait-on lorsque l'on ne peut longuement sortir ? 

Les solutions :

  • La séance intense
  • Le home-trainer se révèle fort utile en cas de travail intense : en une heure, une séance très efficace peut être réalisée.

>> Dossier : La pratique du Home Trainer en hiver

Exemples :
Après un échauffement d'une dizaine de minute à faible intensité, répétez...

  • Six fractions d'efforts de quatre minutes à 90 % de votre PMA (i.e., une intensité que vous pourriez maintenir une quinzaine de minute), entrecoupés par deux minutes de récupération active.
  • Deux séries de six répétitions d'une minute d'effort à 100 % de votre PMA, séparés par une minute de récupération active.

Le biquotidien

Sur home-trainer, réaliser une première séance le matin, à jeun (avant le petit-déjeuner), et une deuxième, le midi (pendant la pause déjeuner) ou le soir, après la journée de travail.

Le biquotidien n'induit pas de plus grands progrès qu'une sortie longue, ses effets sont complémentaires :

  • Comme l'intervalle de temps entre les deux séances est insuffisant pour pleinement récupérer, la seconde sera réalisée sur un ‘‘fond de fatigue'', sa contrainte sera très élevée, les progrès induits seront donc être sensibles.
  • Comme le métabolisme est stimulé pendant plusieurs après avoir la réalisation d'une première séance, la mobilisation des graisses de réserve sera grande lors de la seconde, d'où une possible perte de poids.

Précaution !
Comme ‘'rouler'' sur home-trainer n'engendre pas de courant d'air, les pertes hydriques vont être élevées, et du fait de l'immobilité, cette sueur va tendance à ruisseler sur la peau, d'où le risque de ‘‘coup de chaud''. Dans ce contexte, se munir d'une bouteille d'eau, d'un linge de toilette voire d'un ventilateur et ouvrir les fenêtres. Après la séance, se rafraichir au moyen d'une douche froide et poursuivre la réhydratation.

>> Dossier : Comment choisir un Home Trainer ?

Home trainer : Où acheter ?

>>  Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

S'entraîner quand on manque de temps

S'entraîner quand on manque de tempsVous êtes nombreux à penser que pour progresser, vous devez accumuler les kilomètres. Mais comment s'entrainer lorsque l'on manque de temps ?

Avec un entraînement rigoureusement programmé et planifié, nous pensons qu'il est tout à fait possible de compenser le manque de temps.

Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclismeAvez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.