Jean Luc Chavanon et la diététique

Publié le

Jean-Luc Chavanon est ce que les cyclistes appelent "une mobylette". Depuis son retour la compétition en 2007 au sein du Chamrousse Team cyclosport, il n'a de cesse d'enchainer les victoires. Un niveau élevé en compétition implique une hygiène de vie correcte et un minimum de cohérence nutritionnelle, sans excès. Explications...

Nutri-cycles : Pour toi quel doivent être les objectifs principaux de l’alimentation du cycliste ? (apport d’énergie, récupération…) ?
Il faut privilégier l’équilibre par la variété et maitriser les quantités en fonction de son activité. Diversifier son alimentation en évitant tous les excès mais avec un apport quotidien en sucres lents doit permettre de supporter les dépenses énergétiques liées a la pratique du cyclosport. On doit néanmoins rajouter un apport spécifique pendant la pratique cycliste et éventuellement favoriser certains aliments facilitant la récupération lors d’efforts importants et rapproches.

Nutri-cycles : Est-ce que la diététique est un domaine qui t’intéresse particulièrement ou le fais tu avant tout parce que ton activité cyclosportive intense t’y oblige ?
Plutôt que de parler de diététique “pure’’ difficile a mettre en place dans un contexte familial ou tout le monde n’a pas forcement les même besoins ou envies, je préfère évoquer une certaine hygiène de vie qui passe forcement par l’alimentation au quotidien mais sans se couper de l’aspect convivial. La recherche de performances dans un sport d’endurance comme le cyclosport impose quelques règles de base.

Nutri-cycles : As-tu fais des recherches en matière de diététique ? Si oui d’où proviennent-elles ?
C’est plutôt l’expérience de la course et le contact et la mise en commun avec celles d’autres compétiteurs qui constituent l’essentiel de mes sources en matière d’alimentation avec seulement un peu de recherche principalement dans des revues spécialisées sur les compléments alimentaires.

Nutri-cycles : Est-ce que c’est un sujet que tu maîtrise bien maintenant ou considères tu que tu as encore des lacunes à combler ?
Pour celui qui recherche la meilleure performance possible il y a surement beaucoup de choses à apprendre mais pour ma part le besoin d’appliquer certaines études s’arrête aux contraintes que l’ont peut concilier avec la vie de famille. Si je peux éviter les carences occasionnées par la pratique du sport, maitriser mon poids et trouver les aliments qui me permettent de durer le plus longtemps possible a un bon niveau de performances pendant l’épreuve sans en “imposer’’ trop a tout le monde autour de moi, alors je suis preneur.

Nutri-cycles : Comment te ravitailles-tu en course et avec quoi (solide, liquide) ?
Pendant la compétition, j’ai un apport principal sous forme de liquide puisqu’il est nécessaire de bien s’hydrater autant en profiter pour se recharger en sucre, oligo-éléments et autres minéraux en même temps. J’utilise des boissons énergétiques type Overstim sans être attaché à une marque précise. En début d’épreuve j’ai l’habitude de rajouter un ravitaillement solide sous forme de barres énergétiques à intervalles réguliers, privilégiant les apports les plus sucrés sous forme de gels avec une absorption et une assimilation plus rapide pour la dernière partie de l’épreuve. Pour cela je fais un mélange “maison’’ dans une topette pour éviter le problème des déchets, dans lequel j’associe 3 ou 4 gels en fonction de la longueur avec un antioxydant, un peu de miel et je complète le tout avec de l’eau pour faciliter la prise.
>> Lire notre dossier : Les produits énergétiques - hydratation et nutrition

Nutri-cycles : Beaucoup d’acide lactique doit se déposer dans tes muscles après un long effort (absence d’O2) Comment fais tu pour optimiser la récupération et la détoxication de tes muscles ?
Compléments alimentaire ou diététique spéciale ?
Recette maison: J’évite de rajouter des toxines par mon alimentation, j’insiste sur la réhydratation qui favorise l’élimination des toxines et en cas d’efforts importants et rapprochés. J’utilise un complément alimentaire riche en protéines pour aider à la reconstitution du muscle. En période estivale, pour faire face a la chaleur et aux pertes plus conséquentes, je rajoute du magnésium et du potassium en cure.

Nutri-cycles : Fais tu appel à des produits de l’effort,  si oui quels sont ils ?
Boissons et barres énergétiques, gels et antioxydants que l’on trouve sous différentes marques dans les magasins spécialises.

Nutri-cycles : As-tu un protocole alimentaire précis peu avant et durant une échéance cyclosportive importante du style avant/ pendant/ après l’effort ?
Peux-tu nous le décrire ?
Chacun a un rituel et je n’échappe pas a la règle. En fonction de l’alimentation familiale qui précède l’épreuve, je peux rajouter un complément en maltodextrine pour compenser un manque en sucres lents au cours des 3 derniers jours avant la course. Je passe par le traditionnel plat de pates la veille au soir en prenant soins de ne pas trop surcharger la digestion, et depuis quelques temps, j’utilise pour le dernier repas le matin même un aliment type gâteau sport (Gatosport chez Overstim), facile à digérer lors des départs matinaux et qui évite de se lever trop tôt.

Lire notre dossier sur le petit déjeuner du cyclosportif

Nutri-cycles : Ton petit déjeuner se compose de quoi exactement ? Et ton repas post course ?
Une portion de gâteau sport, de céréales les moins sucrées possibles et un grand bol de the me suffisent après une alimentation équilibrée tout au long de la semaine. Inutile de surcharger l’estomac avant un effort violent. Le repas d’après course étant généralement fourni par l’organisateur et je fais avec, rajoutant l’eau nécessaire a une réhydratation optimale.

Nutri-cycles : As-tu recours à des compléments alimentaires, si oui quels sont ils et pour quels effets recherchés ?
Maltodextrine si pas assez de sucres lents les derniers jours avant l’épreuve, Spiruline en cure pendant la saison pour les oligo-éléments et le fer, Magnésium et potassium par fortes chaleurs.Vitamine C éventuellement en début de saison pour aider l’organisme a lutter contre les conditions climatiques de la région.

Lire notre dossier sur les vitamines
Lire notre dossier sur la spiruline

Lire l'interview de Jean Luc Chavanon sur sa préparation physique
Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.