Pierrick Fédrigo et la diététique

Publié le

Champion de France sur route en 2005, Pierrick Fédrigo est un coureur talentueux et complet. Découvrons ensemble quelques anecdotes qui lui sont propres sur l’aspect nutrition !

La veille de votre victoire au Grand Prix de Plouay en 2008, il parait que votre menu du midi avait été constitué de moules, frites et bière. J'imagine que ce n'est cependant pas votre menu quotidien. Alors quelle est la place de la diététique dans votre quotidien ?

Pierrick FedrigoJe ne sais pas si cette vérité est bonne à dire (Rires). Mais si je n'avais pas gagné « Plouay », jamais je n'aurais parlé de cela. Alors, il s'agit probablement de quelque chose d'insignifiant. Il faut aussi savoir que dans le sport de haut niveau, nous sommes beaucoup à marcher au moral et ce genre de « détente » y contribue.

>> Le site du Grand Prix de Plouay

Cependant, j'essaie d'être quasiment tout le temps pour ne pas dire tout le temps – la preuve… – à 100% en « faisant le métier » mais on peut avoir quelques écarts sur la diététique comme celui de boire une bière après une course gagnée.

Forcément si l'on veut être compétitif il faut avoir une bonne hygiène de vie. Si l'on veut « marcher » toute l'année il faut être sérieux toute l'année. Il n'y a pas de secret dans le vélo.

Et durant l'hiver, votre régime alimentaire est-il le même que pendant la saison ?

Comme je n'ai pas un tempérament à prendre de poids l'hiver, c'est vrai que lors de ma coupure (1 mois et demi sans toucher le vélo) je me fais plaisir avec de la charcuterie ou d'autres plats que je ne mange pas le reste de l'année.

>> Lire notre dossier : Viande rouge : faut-il en consommer ?

A partir du 02 janvier je serre la vis sur certains plats ou desserts. Mais il faut tout de même s'accorder un carré de chocolat… qui fait du bien à la tête.

Cette date précise du 02 janvier semble être importante. Pourquoi ?

En fait, j'ai horreur de cette période. J'attends avec impatience les 1ères courses après avoir passé 2 mois à m'entraîner. J'ai envie de courir. Même par rapport à ce tout récent stage j'ai besoin de cela pour m'étalonner car je roule très souvent seul. Bref, avant le stage de janvier j'ai du mal à dire si je suis en avance ou en retard.

Cette année les signes sont plutôt bons car je me retrouvais dans les cols à rivaliser après 180 km avec Thibaut Pinot qui est un vrai grimpeur. Ca fait plaisir !

>> Lire notre dossier : Progresser dans les cols

Si vous avez eu des soucis sur une partie de la saison 2011, vous avez fini l'année très fort avec une 2ème place sur le Grand Prix de Montréal. Ce déroulement un peu particulier vous a-t-il fait changer votre approche de la préparation hivernale ?

2011 était c'est vrai une année difficile pour moi. Qui va peut-être me servir pour 2012, sait-on jamais. J'ai envie de bien faire et de gagner le plus vite possible. Mais mon approche hivernale n'a pas été modifiée. Elle ne m'a pas empêché de retourner à la chasse, une activité que je pratique les mercredis et dimanches lors de ma coupure, en tant que loisir. Quand je reprends le vélo j'ai fait la part des choses, j'ai pris des vacances. Il est alors temps de repartir à 100% concentré sur l'entraînement.

Mon année cycliste se poursuit jusqu'à fin septembre, ce qui fait tout de même de grosses saisons. Je reprends le 15 novembre environ avec un peu de musculation et uniquement du vélo comme activité d'endurance.

>> Lire notre dossier : Planifier sa saison de vélo

Mais il ne faut pas croire que je reste inactif à l'intersaison. Comme je le disais je suis quelqu'un qui va beaucoup à la chasse. Comme anecdote je peux dire que je chasse avec mon frère et qu'un jour par curiosité nous avions pris avec nous un podomètre. Il s'est avéré que nous avions fait une trentaine de kilomètres. C'est peut-être ce qui me permet de conserver un poids assez stable et de retrouver la condition assez rapidement.

Informations

>> Le site internet de Pierrick Fédrigo
>> Son équipe en 2012 : FDJ

Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.