Chaussures de vélo hiver : Avantages et inconvénients !

Thémacycle : Chaussures vélo

Rédigé par :

Publié le

Pour rouler en hiver vous avez le choix entre porter vos chaussures de vélo avec des couvre-chaussures chaudes ou bien vous pouvez vous équiper avec une paire de chaussures de vélo hiver montantes. Mais quels sont les avantages et les inconvénients ?

Chaussures de vélo hiver

De plus en plus de fabricants de chaussures de vélo se sont lancés sur le créneau de la chaussure route hiver. Déjà présente dans le milieu du VTT, les constructeurs ont adapté cette technologie avec une semelle dédiée à la pratique de la route. Ainsi vous trouverez au catalogue des paires de chaussures dites montantes qui sont généralement chaudes et étanches. Faisons alors un tour précis des aspects qui peuvent justifier cet achat pour le cycliste qui sera assidu à la pratique cet hiver.

Pour une bonne compréhension des termes utilisés vous pouvez vous reporter à notre dossier : La composition d'une chaussure de vélo

Les avantages

Des chaussures de vélo chaudes !

C'est bien évidemment le premier intérêt. La matière synthétique utilisée se voit plus épaisse, équipée d'une matière plus chaude, coupe froid/vent (Différentes membranes utlisées). De même, elles sont imperméables à la pluie/neige. Les coutures de la tige également optimisées dans ce but ainsi que les systèmes de serrage et les éléments/couches qui composent la tige. L'imperméabilité fait qu'en cas de pluie prolongée, l'eau n'arrive pas à remonter par le système de cales automatiques qui n'est pas protégé lorsqu'on porte des couvre-chaussures avec chaussures classiques. Une sorte de coque protectrice par le dessus et sur les côtés.

On notera que certaines marques dissocient les modèles chauds des modèles chauds et étanches afin d'offrir une gamme d'utilisation plus vaste mais également une plage de prix plus étalée.

Dossier : Choisir une paire de chaussures de vélo

Une coupe qui englobe pied et cheville

Contrairement à une chaussure de vélo classique, la tige de la chaussure remonte afin d'englober la cheville (très sensible au froid) afin de se comporter comme une paire de couvre-chaussures. A la descente, cette paire de chaussures hiver joue véritablement bien son rôle car le pied est tenu au chaud de la cheville au-dessous du pied.

En effet, sur une chaussure été avec couvre-chaussures, les ventilations situées sur le dessous du pied glacent quelque fois en descente ou par grand froid. Ici la chaussure est parfaitement conçue pour ce type de situation limitant la ventilation par-dessous.

Une deuxième paire pour sauvegarder vos modèles été.

Ces chaussures-là possèdent une matière plus résistante, ainsi le soin a apporté est moindre qu'une chaussure très légère généralement plus fragile (eau, sel, gravillons, détériorent rapidement le matériau synthétique). Les chaussures hiver se voient généralement munies d'une semelle nylon classique sans carbone. Vous n'aurez donc pas de scrupules à marcher avec en endommageant le dessous. De surcroit, vous n'endommagerez donc pas vos superbes chaussures principales légères et ravissantes.

Une chaussure hiver plus large

Une paire de chaussure de vélo hiver offre la possibilité de rentrer un pied équipé avec chaussettes épaisses ou fines. En effet, celle-ci, dans la même taille est généralement un peu plus large et permet un confort certain. De plus, elles offrent ainsi la possibilité de se munir d'une paire de chaufferettes à l'intérieur.

Dossier : Les systèmes de serrage des chaussures de vélo

Chaussures de vélo hiver

Les inconvénients

Un poids élevé

Bien évidemment ne recherchez pas ici le gain de poids à tout prix. Ce sont des chaussures lourdes (entre 150 et 250 grammes de plus qu'une chaussure classique). Elles ne possèdent généralement pas de semelles optimisées pour gagner du poids, et la tige est conçue pour tenir chaud et être étanche.

Un rendement de pédalage en deçà !

Pas de semelle carbone (semelle nylon), un maintien du pied plus lâche (confort optimisé pour le froid et les chaussettes chaudes) qu'une chaussure classique. De surcroit le maintien de la cheville est un peu plus prononcé qu'avec des couvre-chaussure. Le cycliste perd ainsi en sensation de pédalage mais en revanche pourra faire de nombreux kilomètres au chaud durant la période d'entrainement hivernale ou il doit aligner les nombres de kilomètres.

Dossier : Chaussures de vélo route : La semelle extérieure

Etanche oui mais pas par le dessus !

En cas de forte pluie, il se peut que l'eau arrive à rentrer par le dessus, via le collant qui sera trempé. Certes, c'est extrême, mais vécu. Ainsi vu que les chaussures sont imperméables, c'est de l'eau qui stagnera sous le pied. Et pas de possibilité de changer ici en cours de sortie.

Pas d'adaptation aux variations de températures ou reliefs.

L'avantage des couvre-chaussures est que le système peut se retirer s'il fait un peu plus chaud. Pour exemple si vous faire l'ascension d'un petit col au soleil, le pied va vite avoir chaud à l'intérieur. Certes il faudra bien choisir sa paire de chaussettes dans ce cas, mais c'est ici une des limites d'une chaussure hiver. Bien que l'ascension de cols en plein hiver ne soit pas très habituelle, elles se réservent néanmoins à du climat très froid.

Design grossier et visibilité faible

Certes le design d'une chaussure hiver est on ne peu moins esthétique. Mais les cyclistes pragmatiques relaieront ceci au rang du détail. En revanche, très peu de marque offrent des chaussures hiver fluorescentes et réfléchissantes. C'est bien dommage, car la visibilité du cycliste n'en serait qu'améliorée.

Chaussures de vélo hiver

A lire : Choisir la taille d'une paire de chaussures de vélo

Chaussures vélo : Où acheter ?

>>  Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?