Repères alimentaires pour enfant cycliste : Apports énergétiques et répartition quotidienne

Thémacycle : Enfant et loisirs

Rédigé par :

Publié le

Les bons repères alimentaires se positionnent dès le plus jeune âge chez les enfants et adolescents cyclistes. Cela, en vue de leur permettre de pratiquer leur sport préféré dans le plus grand confort possible, tout en englobant les besoins spécifiques liés à leur croissance. Petit passage en revue de ces repères alimentaires.

Nb : Cet article s'inspire des principales recommandations du Guide des « Apports nutritionnels conseillés pour les enfants et adolescents sportifs de haut niveau de performance » (source AFSSA)

Les apports énergétiques et leur répartition sur la journée

Les besoins énergétiques sont très variables d'un enfant à l'autre, d'un âge à l'autre, d'un jour sur l'autre… La quantification des besoins énergétiques est donc nettement plus aléatoire que chez l'adulte, où elle ne relève que d'une simple équation entre le poids, la taille et le niveau d'activité (l'âge n'entrant véritablement en ligne de compte que chez les personnes très âgées). On ne cherchera donc pas à entrer dans une quantification chiffrée, aussi lourde qu'hypothétique.

Repères alimentaires pour enfant cycliste

La priorité est donc avant tout chez l'enfant ou l'adolescent cycliste d'éviter les situations d'insuffisance nutritionnelle, susceptibles de contrarier croissance et maturation physique et sexuelle. Pour cela il convient de répartir l'alimentation sous la forme de 3 repas quotidiens équilibrés + 1 collation modérément énergétique en milieu de journée.

Il convient également de faire figurer, à l'intérieur de ces 4 prises alimentaires (3+1 donc), de façon presque inconditionnelle, certaines familles d'aliments. Ceci en vue d'offrir un bol alimentaire suffisamment diversifié permettant de fournir l'ensemble des nutriments (énumérés dans un prochain article) nécessaires à l'enfant ou à l'adolescent cycliste.

Voici donc ce que doit pouvoir trouver sur la table un enfant ou un adolescent cycliste (hors situation de fort surpoids), à l'occasion de chacun de ses 4 repas.

Petit-déjeuner

Il sera à 5 ou 6 composantes

  • Pain, biscottes, céréales, brioche…
  • Beurre, margarine…
  • Confiture, miel…
  • Lait, yaourt, fromage…
  • Fruit frais, jus de fruit frais….
  • Eau…

Déjeuner

Il sera à 7 ou 8 composantes

  • Crudités et/ou féculents en salade froide…
  • Huile végétale, margarine, beurre…
  • Viande, volaille, poisson, œuf…
  • Féculents et/ou légumes cuits…
  • Lait, yaourt, fromage…
  • Fruit frais, fruit cuit….
  • Pain
  • Eau…

Goûter

Il sera entre 3 et 5 composantes

  • Pain, biscottes, céréales, brioche…
  • Confiture, miel…
  • Lait, yaourt, fromage…
  • Fruit frais, jus de fruit frais….
  • Eau…

Dîner

Il sera à 6 ou 7 composantes

  • Crudité, potages et/ou féculents en salade froide…
  • Huile végétale, margarine, beurre…
  • Volaille, poisson, œuf, viande…
  • Féculents et/ou légumes cuits…
  • Lait, yaourt, fromage…
  • Fruit frais, fruit cuit….
  • Pain
  • Eau…

Il faut laisser l'enfant ou l'adolescent cycliste plus ou moins libre de ses quantités alimentaires à l'intérieur des repas (dans la mesure où elles ne s'éloignent pas trop « du raisonnable »), tout en conservant sur lui un œil discret, et ce, jusqu'à la fin de l'adolescence.

Le surpoids, chez l'enfant ou chez l'adolescent, émane en effet surtout de ce qui se passe « entre les repas », autrement dit des grignotages, davantage que de tendances « hyperphagiques » limitées au seul contexte des repas. Sauf pathologies, il n'existe pour ainsi dire pas de surpoids chez l'enfant ou l'adolescent qui ne soit associé dans un même temps à un comportement grignoteur. Le grignotage est donc la cible numéro 1 en cas déphasage de la courbe de poids.

Les ingestats, à l'intérieur des repas, peuvent donc s'organiser dans une relative liberté, discrètement encadrée, tant que l'évolution du rapport poids taille ne s'éloigne pas trop de la normalité (le contrôle se fait régulièrement avec le médecin traitant).

Dans le cas contraire, et si le dérapage se confirme, il convient de ne pas trop laisser la situation se dégrader, et se faire aider par un professionnel de la nutrition et un psychologue spécialisé dans ces questions (la prise en charge du surpoids chez l'enfant ou l'adolescent associe désormais systématiquement ces 2 spécialités). Il vaut mieux éviter de tenter des corrections soi-même, que l'enfant ou l'adolescent pourrait payer plus tard.

Dossier : Débuter en cyclisme : L'entrainement à vélo chez l'enfant

Quels régimes pour le cycliste !

Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.