Chaine Yaban SLA H11 : 5000 km assurés !

L'avis de
5

Thémacycle : Transmission vélo

Rédigé par :

Publié le

Silencieuse, souple, nécessitant très peu d'entretien, la chaine de vélo Yaban SLA H11 assure une durée de vie de 5000 km tout en préservant le reste de la transmission : Un must pour votre vélo !

Comme son nom l'indique, la chaine est le dernier maillon auquel le cycliste pense lorsqu'il cherche à optimiser sa machine. Pourtant, il y a beaucoup à gagner en soignant cet élément clé de la transmission : des études montrent que ce sont plusieurs watts qui sont gagnés entre une chaine neuve de qualité et une autre de qualité inférieure ayant aligné les kilomètres.

Vous pouvez vous-même faire le test de changer de chaine au cours d'une même sortie : si vous avez suffisamment de sensibilité vous devriez percevoir une différence de rendement, en plus d'un évident gain de fonctionnement lors des changements de vitesses.

Séduisante sur le papier

La chaine testée ici reçoit le « doux » nom suivant : Yaban SLA H11. Derrière ces codes se cache notamment le concept d'autolubification SLA. La marque annonce fièrement que ce procédé prolonge la durée de vie de la chaîne de 200%, grâce à l'adoption de ce matériau SFL. Tandis que cet autre concept (SFL) fait que vous n'avez pas besoin de remettre d'huile après avoir nettoyé votre chaîne !

Malgré tout, Yaban n'annonce pas des durées de vie indécentes et se « contente » de préconiser 5000 km.

Chaine de vélo Yaban

Performante en réalité

La chaine a été testée dans des conditions globalement sèches mais forcément certaines sorties se sont poursuivies sous la pluie. L'entretien de la chaine a volontairement été « léger » pour vérifier les dires de la marque. Elle n'a pas été nettoyée avec des solvants ni de produits tels que du pétrole désaromatisé et a même subi 2 passages en lavage auto !

L'auto lubrification s'est montrée à la hauteur. Très peu lubrifiée la chaine a continué à montrer toute la souplesse d'origine et très peu de bruit.

Sur le dernier quart de sa durée de vie, la Yaban s'est toutefois montrée plus sèche, mais cela correspond aux 2 lavages au nettoyeur haute pression, ce qui a inévitablement enlevé une partie du traitement lubrifiant effectué en usine.

Suite à ces lavages décapants, un lubrifiant de type téflon a été mis sur la chaine, en très faible quantité. Avant de changer la chaine, silence et souplesse sont restés au rendez-vous.

Chaine de vélo Yaban

Finalement, parce qu'un objectif majeur de la saison approchait à grand pas, la chaine a été changée à 4800 km. Vérification faite à l'aide de l'outil adéquat, l'usure était de seulement 40% environ. Ainsi, après renouvellement de la Yaban les pignons n'étaient pas usés. Aucun saut de chaine n'a donc été à déplorer, ce qui confirme la faible usure.

A lire : Controle d'usure de la chaine de vélo

Les outils pour mesurer l'ususre de chaine :

Contrat rempli !

Ainsi, la Yaban SLA H11 a parfaitement rempli le cahier des charges qui lui a été assignée : silencieuse, souple, nécessitant très peu d'entretien, elle a assuré la durée de vie préconisée par le constructeur tout en terminant avec un faible degré d'usure. Ce qui a d'autant préservé le reste de la transmission, c'est-à-dire le plus couteux.

Contact : http://www.planetecycle.com/ pour un tarif de 48,90€

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.