Voyage à vélo: nos astuces pour bien le planifier

De plus en plus de personnes se lancent dans des projets consistant à faire le tour du monde à vélo. Il s’agit d’un moyen de déplacement assez économique, respectueux de la nature et qui permet de faire des rencontres. Vous n’avez pas besoin d’être un sportif de haut niveau pour voyager à vélo, mais un minimum d’organisation s’impose. En effet, vous devez prendre le temps nécessaire pour bien planifier votre voyage afin de ne pas être surpris.

Voici quelques astuces pour une bonne planification.

Cibler son itinéraire

A ce niveau, tout dépend du temps que vous souhaitez consacrer à ce voyage à vélo. De plus, vous devrez définir très précisément les rapports aux conforts, les conditions relatives à la météo et bien d’autres détails non négligeables. Votre itinéraire devra également prendre en compte vos aptitudes physiques, surtout s’il faut faire face à des reliefs particuliers en cours de route. Faites donc des copies des cartes que vous pourrez plier et déplier sans aucune crainte.

Choisir son GPS

Avoir une carte c’est bien, mais le GPS vous sera encore plus utile. Cependant, il est recommandé de bien étudier le tracé de votre itinéraire sur la carte et le GPS avant de vous lancer. L’appareil peut tomber en panne au moment où vous vous y attendrez le moins, ou peut avoir des défaillances selon les zones. Optez plutôt pour un modèle qui fonctionne avec des piles plutôt qu’une batterie.

Trouver sa cadence

Avant de vous lancer une fois pour de bon dans un voyage à vélo, faites un essai de deux ou trois jours. Cela vous permettra d’évaluer combien de kilomètres vous pourrez parcourir chaque jour, de même que la durée totale de votre voyage à vélo. Pour que les données issues de ce test soient fiables, il faudra mettre toutes les charges à transporter sur le vélo et prendre en compte le relief. Au cours de votre aventure, vous aurez sans doute du mal à reprendre la route après une interruption. Faites l’effort de rouler tous les jours.

L’équipement

Même si le voyage à vélo ne coûte presque rien, vous avez tout intérêt à investir dans un matériel de qualité. Il doit être à la fois solide et léger, mais tout cela a un certain coût sur le marché. Malgré tout, il vaut mieux consentir un tel investissement dès le départ car vous solliciterez énormément le vélo. Vous aurez au moins l’assurance d’être à l’abri d’imprévus et de pannes. Quant au choix du vélo lui-même, vous devrez vous décider pour un VTT ou un randonneur. Tout dépend de vos préférences et du budget dont vous disposez. Pour un voyage qui durera longtemps, il est quand même préférable de choisir un vélo qui allie confort et robustesse.

En dehors de tout cela, ne manquez pas de prévoir des sacoches ou une remorque en fonction des charges à transporter. Vous devrez autant que possible éviter les sacs à dos, car la meilleure chose à faire consiste à charger le vélo.