Voyage à vélo: comment le financer?

Certains considèrent à tort que collecter des fonds pour financer son voyage à vélo est une solution de facilité. Il n’en est rien car cela requiert de solides convictions, surtout quand vous aurez besoin de convaincre un sponsor d’investir dans votre projet. Il existe plusieurs manières de procéder et vous pourrez utiliser vos propres ressources ou lancer une collecte. Chaque option possède ses avantages et particularités. Plus loin, rechercher des partenaires est également une bonne solution pour rendre possible ce voyage à vélo.

Voici comment financer votre voyage à vélo.

Travailler et économiser

C’est sans doute l’option la plus évidente. Vous devez penser à tous les moyens que vous avez de faire des économies : achetez moins de vêtements, réduisez vos vacances, etc. Quelques cyclotouristes choisissent de loger chez leurs parents quelques temps avant le voyage afin de réduire leurs dépenses. La possibilité de la collocation peut également être envisagée pour disposer de plus de ressources.

Sponsoring

Il s’agit de la deuxième possibilité qui s’offre à vous pour financer ce voyage à vélo. Il faudra alors monter un dossier qui présente le projet et frapper aux portes des entreprises qui pourraient être intéressées par le voyage. En fonction des sponsors, les contraintes peuvent être plus ou moins importantes. On vous demandera par exemple d’être dans tel pays à un moment précis, organiser une conférence de presse à votre retour, etc. Plusieurs voyageurs choisissent de créer une association et un thème humanitaire pour séduire les sponsors.

Partenariat

Cela s’apparente au sponsoring sauf qu’à la place de l’argent, on vous fera don de matériel. Pour cela, il faudra expédier un dossier de quelques pages décrivant votre projet à toutes les marques d’équipement dont vous pourriez avoir besoin. Cette démarche vous permettra soit d’obtenir des remises ou du matériel gratuit. Voilà une excellente manière de trouver les ressources dont vous avez besoin pour votre voyage.

Projets jeunes

Plusieurs organismes soutiennent régulièrement les projets de voyage à vélo des jeunes. Bien entendu, cette notion de “jeune’’ varie d’une structure à l’autre. Vous pourrez quand même vous tourner vers les banques, communes, ainsi que le gouvernement pour ne citer que ces institutions.

Les familles, les amis, vos followers

Dans le milieu, il arrive que certains cyclotouristes fassent des propositions de financement au km, la vente de t-shirts et autres. Pour ceux qui comptent visiter des paysages à couper le souffle, il est possible de négocier l’envoi de cartes postales. Il vous reviendra de trouver la meilleure manière de motiver les personnes qui vous entourent, afin qu’elles investissent de l’argent dans votre projet. En procédant de la sorte, vous attirerez des personnes qui s’intéresseront véritablement à ce que vous faites et qui pourraient même se lancer dans l’aventure à vos côtés.

Quelques conseils

Vous pourriez disposer de plus de ressources pendant votre voyage en économisant. Evitez les habitudes confortables dont vous n’avez pas forcément besoin. Cela vous permettra d’économiser quelques euros qui pourront être réinvestis dans votre projet. Plus important encore, tenir un budget vous évitera les imprévus. Notez votre vitesse moyenne journalière, vos dépenses groupées, etc. faites preuve de vigilance en matière d’envies au cours de ce voyage et soyez à l’affût des bonnes opportunités. Restaurants au bord de la route, marchander avant d’acheter, se faire héberger, voilà autant de moyens de réduire vos dépenses au cours du voyage.