Prévention : Activité physique et sécurité

Publié le

L’activité physique fait partie d’une bonne hygiène de vie et permet de garder un poids santé ; elle est bénéfique pour la santé des os et des muscles tout comme pour le bien-être psychologique ; elle réduit le risque de certaines affections comme le cancer, les maladies cardiaques ou le diabète. La pratique de certains sports ne doit toutefois pas se faire au détriment de la sécurité.

L’activité physique fait partie d’une bonne hygiène de vie et permet de garder un poids santé ; elle est bénéfique pour la santé des os et des muscles tout comme pour le bien-être psychologique ; elle réduit le risque de certaines affections comme le cancer, les maladies cardiaques ou le diabète. La pratique de certains sports ne doit toutefois pas se faire au détriment de la sécurité.

Risque cardiovasculaire

On sait que l’activité physique diminue généralement le risque de certaines affections telles que les maladies cardiaques. Mais l’activité physique peut parfois occasionner certains problèmes cardiovasculaires tels que crise cardiaque ou arythmie.

Même si certains pensent que la majorité des crises cardiaques surviennent pendant l’effort, environ 90 % de toutes les crises cardiaques se produisent en réalité au repos et non pas pendant un effort physique1.

Chez les personnes qui ne présentent pas de problème cardiaque, le risque de complication cardiaque grave durant l’effort est de 1 pour 400 000 à 800 000 heures d’exercice, alors que le risque auquel est exposée une personne qui présente une maladie cardiaque est en moyenne de 1 pour 62 000 heures d’exercice1.

À titre de comparaison, une personne qui s’entraîne pendant 1 heure 30, 5 jours par semaine accumule un total de 11 700 heures d’exercice sur 30 ans. Cela montre que même les personnes qui pratiquent beaucoup et régulièrement  des activités physiques ont un risque très faible d’avoir des problèmes cardiaques.

>> Lire la suite du dossier sur le site Eufic.org

S'entraîner quand on manque de temps

S'entraîner quand on manque de tempsVous êtes nombreux à penser que pour progresser, vous devez accumuler les kilomètres. Mais comment s'entrainer lorsque l'on manque de temps ?

Avec un entraînement rigoureusement programmé et planifié, nous pensons qu'il est tout à fait possible de compenser le manque de temps.

Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclismeAvez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.