La bonne diététique du cycliste après les fêtes

Rédigé par :
Publié le

Chaque année après les fêtes, on se sent souvent plus lourd, plus lasse, moins motivé sans ressource…cela est souvent dû aux excès des fêtes de fin d'années. Un drainage ainsi que quelques règles hygiéno-diététiques sont les solutions de choix pour retrouver rapidement après les fêtes toutes ses capacités de cycliste ou son poids de forme.

Faire un drainage

Alimentation après fêtesIl vous permet d'éliminer toutes les toxines qui s'accumulent d'années en années dans votre corps. En effet, pollution aérienne, alimentation traitée, plats industrialisés, alcool, tabac…sont des sources quotidiennes de toxines qui s'accumulent aussi bien dans les tissus graisseux que dans certains organes nobles comme le foie et les intestins notamment.

Le foie, s'il est « encrassé », ne fait plus correctement son travail de machine énergétique. En effet, dans cet organe se déroule le métabolisme des trois nutriments : Protéines, Lipides et Glucides. C'est lui qui filtre entièrement le sang provenant directement de l'intestin. Il doit donc trier les nutriments, tous les additifs alimentaires et reçoit également de pleine face tous les médicaments et assure leur dégradation ainsi que toute leur toxicité.

Pour le cycliste, le foie reste absolument primordial au même titre que ses muscles. Omettre son bon fonctionnement est une erreur de choix pour de bon résultat sur les premières courses. En plus de retrouver vigueur musculaire et confort digestif vous optimiser le retour à votre poids de forme. En effet, ces toxines, qui entravent de manière générale votre fonctionnement corporel entravent également une sèche optimale.

>> Lire notre dossier : Cyclistes, affûtez-vous pour bien commencer l'année

Et l'intestin…

En ce qui concerne l'intestin, c'est également le même scénario. Si vous ajoutez également des déséquilibres alimentaires, vous diminuez la capacité de triage ou de sélection de votre intestin. Il s'en suivra alors soit des molécules qui ne doivent pas se trouver dans le sang soit des molécules qui devraient aller dans le sang mais qui sont éliminées dans les selles.
Les entraînements lactiques, les sprints ou tout autre effort hypoxique entraînement une baisse de teneur en oxygène dans le sang intestinal et ainsi sa perte de fonction ponctuelle qui renforcent encore la fragilisation du tissu intestinal.

Bien entretenir son intestin est primordial, et recoloniser sa flore intestinale est absolument indispensable pour que votre corps retrouve toute sa vigueur ainsi qu'un transit régulier.

Pour l'alimentation

Alimentation après fêtesFaites la part belle aux légumes de saison aussi bien en soupe, qu'en crudité. Oubliez les tomates et autres fruits exotiques importés du bout du monde. Les légumes de chez nous ne vous veulent que du bien en ces temps de froid et d'excès alimentaire. Une petite touche de germe blé, levure de bière et des algues vous permettront de booster votre densité nutritionnelle et notamment l'Iode pour les algues. L'Iode est très bénéfique pour les sèches car il booste la thyroïde, qui, elle-même booste votre consommation calorique.

Une cuisson basse température avec une batterie spécifique ou un cuiseur vapeur est recommandée pour garder tous les bienfaits du légume.
Pour les féculents, une consommation uniquement le midi. Privilégier ceux riches en protéine comme le quinoa, l'amarante et le fonio notamment (disponible en magasin Bio). L'avoine est également recommandée l'hiver car elle a des propriétés réchauffantes sans pour autant avoir autant de protéine.

Oubliez toutefois notre chère baguette qui n'apporte que des calories accompagnées d'un Index Glycémique très élevé mais la remplacer par du complet moins raffiné. L'habitude de passer au pain complet ou aux céréales se fait très rapidement et sans problème.

Viande, poisson et œuf

Les œufs doivent se consommer idéalement le matin et quelle que soit la forme : coque, omelette, brouillée ou mollé. Repas à privilégier pour les cyclistes ayant du cholestérol. En effet, le cholestérol est absolument indispensable au bon fonctionnement du corps. N'oublions pas que l'apport en cholestérol alimentaire est un des plus puissants régulateurs de taux sanguin quand il est consommé au bon moment de la journée. Ne pas en consommer le soir car il s'additionnera à celui de votre propre fabrication corporelle

Poisson et fruits de mer fortement recommandés. Bourrés de vitamines, minéraux et oligo-éléments marins en plus des protéines, ils ne vous veulent que du bien aussi bien le midi que le soir. Pour les viandes rouges ou blanches, le matin sous forme de jambon ou bacon et le midi sous toutes les formes. Pour le dîner privilégier les protéines marines ainsi que végétales comme les steaks de soja.

Pour les produits laitiers…

Tout type de fromage est généralement à limiter fortement. Cependant, vous pouvez nuancer en n'en consommant qu'une fois par jour : le midi. Environ 30 - 35 g selon votre choix. Privilégiez des yaourts nature ainsi que des yaourts au soja moins acidifiants pour vos muscles. Evitez de consommer du fromage à midi et un yaourt le soir. Préférez alors des fruits qui seront plus bénéfiques nutritionnellement. Votre apport en calcium n'est plus autant à suivre à la loupe que pendant votre croissance ou celle de vos enfants.

Du côté des compléments alimentaires

  • Pour la boisson, l'extrait de Genévrier, les tisanes à base de Réglisse (Glycyrrhiza glabra) sont principalement utilisées pour leurs propriétés diurétiques.
  • La Saponaire (Saponaria officinalis) est également un diurétique et purgatif.
  • Le Fucus vesiculosus est un modérateur naturel de l'appétit et riche en Iode.
  • La Reine des près (Filipendula ulmaria) est utilisée pour ses qualités drainantes, notamment pour les baisses de circulation sanguine.
  • La Bourdaine (Rhamnus frangula) quant à elle est un purgatif de la partie terminale de l'intestin.
  • L'Orthosyphon ou "Thé de Java", la Piloselle appelée Epervière et le Pissenlit surnommé "Herba urinaria" ont été employés de longue date comme diurétique. Les racines de Pissenlit étaient utilisées pour leur action favorisant l'élimination des déchets (diurétique, cholérétique, cholagogue et dépurative). Ces plantes sont traditionnellement utilisées pour faciliter les fonctions d'élimination rénale et digestive.
>> Lire notre dossier : Les compléments alimentaires naturels pour le cyclisme
>> Lire notre dossier : La gelée royale

Une monodiete de 1 à 3 jours peut être une bonne solution pour les cyclistes avertis qui ont l'habitude de ce type de détoxination. En effet, du riz complet ou généralement du raisin sont les formes plus utilisées. Je vous conseille alors de demander les conseils avisés d'un spécialiste pour ce type de cure. Un retour naturel à une alimentation équilibrée, diversifiée ainsi que la reprise progressive de votre entrainement seront alors les meilleures clés de réussite au retour à votre de forme.

Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.