La pulpe de fruit de Baobab, nouvel allié du cycliste

Thémacycle : Aliments
Rédigé par :
Publié le

Comme tout aliment déshydraté, la poudre de pulpe de fruit de baobab offre une densité micronutrionnelle bien plus importante qu'un fruit frais.

La pulpe de fruit de baobab, qu'est ce que c'est ?

Pulpe de fruit de baobabLe baobab est un arbre fruitier millénaire d'Afrique, reconnaissable à son tronc massif. Son fruit renferme une chair blanche comestible (dénommée pulpe) protégée par une coque très dure, un peu à l'image de la chair de noix de coco (fruit du cocotier).

Au fur et à mesure du mûrissement du fruit, cette pâte perd de son eau (elle se déshydrate). A maturité, la pulpe de fruit de baobab offre donc une texture sèche (à la différence de la pulpe de noix de coco).

Réduite à l'état de poudre pour la consommation courante, elle trouve des applications nombreuses et variées comme boisson (simplement diluée avec de l'eau, du jus ou un laitage), comme aide-culinaire pour diverses préparations (gâteaux…) ou à des fins médicales traditionnelles

Des ressources micronutritionnelles adaptées aux besoins du cycliste

Comme tout aliment déshydraté, la poudre de pulpe de fruit de baobab offre une densité micronutrionnelle (concentration en vitamines, minéraux, oligo-éléments) bien plus importante qu'un fruit frais (de fait, à poids équivalent un fruit sec contient moins d'eau, donc davantage de « matière»).

Il s'agit d'une caractéristique particulièrement intéressante pour les cyclistes, dont les besoins micronutritionnels sont bien plus élevés que la moyenne.

Deux propriétés vraiment distinctives sont soulignées par l'AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) :

  1. Une richesse remarquable en vitamine C : 1 cuillère à soupe de pulpe (15/20g soit la quantité journalière usuelle) couvre 100% des apports journaliers recommandés en vitamine C (60mg, c'est autant que 100g de portion comestible d'orange fraîche). La vitamine C, par ses propriétés protectrices, aide à lutter contre le stress oxydatif lié à l'entraînement intense. >> Dossier : 4 agrumes pour faire le plein de vitamines
  2. Une teneur équilibrée en vitamines du groupe B (B1,B2,B3,B6) : les vitamines du groupe B dites « vitamines du sportif » sont impliquées dans le métabolisme des glucides. A ce titre, elles contribuent au bon approvisionnement du muscle en énergie. Leur renouvellement par l'alimentation doit être assuré en continu (boissons, solides…)

Priorité à la récupération

Pulpe de fruit de baobabBeaucoup d'autres micronutriments sont présents dans la pulpe de fruit de baobab. En quantité certes moins significative (parfois même faible). Mais c'est cette diversité qui contribue à conférer au produit son statut d'aliment « de remise en forme générale ».

Un profil nutritionnel particulièrement adapté pour la récupération de 1er niveau post entraînement, surtout lorsque les pertes sudorales ont été importantes :

  • des oligo-éléments d'abord : phosphore, manganèse, zinc, fer…(0,5mg* soit 5% des AJR)
  • des minéraux : sodium, potassium, calcium (60mg soit 10% des AJR ; c'est quand même nettement moins que le lait)
  • de la vitamine A (caroténoïdes) qui renforce le potentiel antioxydant du produit (en plus des flavonoïdes et autres polyphénols…)
  • des acides aminés (mais très faible aux quantités usuelles de consommation*)
  • de l'acide linoléique (oméga 6)

* aux quantités usuelles de consommation soit 1 cuillère à soupe par jour (15/20g)

Quid du potentiel énergétique de la pulpe de fruit de baobab pour le cycliste ?

Pulpe de fruit de baobabPour évaluer le potentiel énergétique de la pulpe de fruit de baobab, il faut s'attacher à analyser le détail de ses glucides (son spectre glucidique).

A ce sujet, on remarquera que les 2/3 des glucides de la pulpe sont des fibres et notamment de la pectine (les fibres sont des nutriments acaloriques, elles ne sont pas assimilables par l'organisme, elles ne délivrent donc pas de calories).

Le reste représente le saccharose, fructose et glucose. La pulpe de fruit de baobab se range donc parmi les aliments peu caloriques et, revers de la médaille, au potentiel énergétique limité.

Elle ne constitue en soi, ni une boisson d'entraînement suffisante (il faut dans ce cas la renforcer en sucre), ni une boisson de charge glucidique potentielle. En revanche, elle est parfaitement adaptée pour la récupération post effort (recharge minérale et hydrique)

Avantages

  • Rafraîchissant : Issue du fruit, la pulpe présente un goût acidulé fruité rafraîchissant
  • Revitalisant : Sels minéraux et oligoéléments contribuent à améliorer la qualité de la réhydratation et de la recharge minérale. A cela s'ajoute une bonne teneur en vitamines du groupe B.
  • Protecteur : Riche en antioxydants (caroténoïdes, vitamine C, polyphénols, flavonoïdes), permet de lutter contre le stress oxydatif lié aux entraînements intenses
  • Bifidogène : grâce à sa richesse en fibres bifidogènes, participe à la vitalité et à la restauration de la flore intestinale soumise à rude épreuve chez le cycliste
  • Coupe-faim : effet coupe-faim assez prononcé sous l'effet des fibres. Intéressant dans le cadre d'un régime
  • Acalorique : très peu calorique, très peu sucré et à index glycémique bas, étant donné qu'une grande partie des glucides sont en fait des fibres (pectines).
  • Hypoallergénique : sans gluten
  • Economique : 1 cuillère à soupe permet de réaliser 1,5L de boisson
  • Sain : produit 100% naturel, traditionnel, équitable, certifié AB, sans transformation

Inconvénients

  • Potentiel énergétique faible : trop peu de glucides « métabolisables » pour en faire une boisson d'entraînement et biodisponibilité réelle des micronutriments diminuée par l'action rétentrice des fibres.
  • Digestibilité : au dessus de 20g/jour on s'expose à un effet laxatif ou un inconfort digestif (source AFSSA)

Une utilisation recommandée pour le cycliste

La pulpe de fruits de baobab peut être utilisée en boisson de récupération immédiate, de 0 à 30min après l'effort (à utiliser au long cours) ou comme boisson d'entraînement si l'on n'a pas d'objectif énergétique (au même titre qu'une boisson d'effort très très diluée par exemple).

Par temps très chaud, on fera attention à sa conservation. Elle trouve également des applications culinaires nombreuses et variées (milk shake, barres, gâteaux…)

Ce dossier a été réalisé avec l'aimable collaboration de la société AGOJI (plus d'infos et des recettes sur www.baomix.com). BAOMIX est la dénomination commerciale de la pulpe 100% naturelle du fruit de baobab, commercialisée en France.

Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.