Les gels énergétiques

Thémacycle : Produit énergétique
Rédigé par :
Publié le

Les gels énergétiques sont destinés à répondre aux besoins d'un effort bref et intense ou d'une répétition d'efforts intenses (compétition).

L'intérêt des gels énergétiques 

Le principe du produit et sa formulation

Leur formulation se rapproche de celle des boissons énergétiques (prédominance glucidique), à la différence qu'ils sont beaucoup plus concentrés. Un gel énergétique standard (25g) contient environ 3 fois plus de sucres qu'une gorgée de boisson isotonique mais 15 fois moins d'eau. Un gel est donc très hypertonique.

Comparatif gel énergétique - barre énergétique

Le gel énergétique et la barre énergétique apportent tous les deux une forte quantité de sucres (il y en a autant dans une barre de 30g que dans un gel de 25g). Mais l'assimilation des sucres du gel énergétique est rapide et massive, alors que pour la barre énergétique elle est davantage progressive. Il ne s'agit effectivement pas des mêmes types de sucres.

Par ailleurs, le gel énergétique n'apporte que des sucres, alors que la barre apporte aussi des lipides et un peu de protéines.

Utilité pour le cycliste : répondre à un pic du besoin énergétique

Les gels énergétiques sont élaborés pour répondre à des pics du besoin énergétique : accélération brutale du rythme (échappée), élévation du relief (côtes, cols), durcissement de la course sur les fins de parcours, arrivée au sprint, contre-la-montre…

En effet, dans ces configurations, la problématique est d'exploiter au maximum la capacité d'assimilation du sucre par la membrane intestinale qui, on le sait, est limitée à 0,8g par kilo de poids corporel par heure soit 60g par heure (soit 3 gels standards de 25g par heure si l'on ne consomme que de l'eau pure et 2 gels si on consomme de la boisson énergétique en même temps)

Utilité pour le cycliste : protéger l'organisme contre les déficits micronutritionnels

Les gels énergétiques sont enrichis en facteurs de protection de l'organisme : vitamines du groupe B, minéraux, antioxydants….qui participent, au même titre que les boissons, à contrecarrer les déficits et les agressions occasionnées sur l'organisme lors d'une activité physique intense.

A quel moment ? Avant ou pendant l'effort

L'indication des gels est toujours mentionnée sur l'emballage

Les gels « antioxydants »
Ce sont des gels qui peuvent être consommés juste avant le départ d'une compétition. Ils sont très enrichis en substances protectrices (anti-oxydants, vitamines, minéraux, oligoéléments)

Les gels « de l'effort »
Ce sont des gels qui peuvent être consommés durant l'effort. Les sucres simples (sirop de glucose, de maïs..) sont parfois remplacés par des polymères de glucose (maltodextrines moins agressives sur la muqueuse car leur osmolarité est faible) ou du fructose (sucre circulant librement dans l'organisme). Sur un effort moyen, la même fréquence de consommation que les barres énergétique apparaît satisfaisante (1 gel standard de 25g par heure), mais ne pas cumuler barres et gels. Il faudra penser à boire en même temps et dans les 10 minutes qui suivent (eau pure)

Les gels à effet coup de fouet« de l'effort »
Ce sont des gels qui peuvent être consommés pour le finish ou en cas de « coup de pompe » (attention néanmoins au risque d'hypoglycémie réactionnelle) ou 10 à 15 min avant une difficulté. Ils ne contiennent que des sucres rapides et parfois des excitants (caféine…)

Les plus

  • Fort apport énergétique sur une prise unique
  • Praticité d'usage et de transport

Les moins

  • Tolérance digestive, comme tout produit très concentré, chaque gel doit donc être testé à l'entraînement avant les compétitions, afin de valider son efficacité sur soi et sa tolérance (notamment vis-à-vis des extraits de plantes excitantes : caféine, thé, maté, guarana, noix de cola..)  .

Le conseil du diététicien

La consommation d'eau pure en même temps que le gel énergétique est essentielle pour éviter la déshydratation et optimiser son assimilation, tout en contrant les risques de troubles digestifs. Rappelons en effet qu'il y a autant de sucres dans un gel de 25g que dans 3 gorgées de boisson énergétique (300ml), mais très peu d'eau (7ml pour un gel standard). Des gels avec une dilution plus importante existent néanmoins.

Produit énergétique : Où acheter ?

>>  Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Quels régimes pour le cycliste !
Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires
Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques
Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.