Maryline Salvetat Championne du monde cyclo-cross

Publié le

Polyvalence et excellence sont les qualificatifs qui représentent Maryline Salvetat dans le domaine cycliste. En effet, elle pratique la route, Championne de France contre la montre en juin 2007, Vice Championne de France de contre la montre 2008 , le cyclo-cross, ou elle excelle en décrochant le titre de championne du monde 2007, mais aussi le VTT. Maryline sera d’ailleurs prochainement à l’affiche au championnat d’Europe de cyclo-cross à Liévin et toute la France sera derrière elle pour un nouveau titre. Maryline Salvetat a bien voulu répondre à quelques questions de Nutri-cycles sur ses habitudes de préparation physique.

Nutri-cycles : Bonjour Maryline, peux-tu te présenter en quelques lignes ?
Je suis médecin généraliste et médecin du sport, j’exerce en tant que remplaçante, essentiellement en milieu rural, dans l’Aude où je réside, le Tarn et le Lot ; parallèlement je suis cycliste de haut niveau et je pratique le cyclo cross et la route
 
Nutri-cycles : Peux-tu nous présenter ton sport en quelques phrases ? Et comment es-tu venu à le pratiquer ?
J’ai commencé le vélo en 1988 à 14 ans en suivant les traces de mon frère qui a débuté à l’école de cyclisme ; auparavant, je faisais de la natation, de l’athlétisme et du volley ball.
J’ai débuté par la route et la piste puis j’ai bifurqué vers le cyclo cross et le vtt avant de revenir en 2006 à la route tout en continuant le cyclo cross.
Le cyclo cross est une discipline hivernale qui se court d’octobre à février ; pour les dames, les compétitions durent 40 minutes sur des circuits de 2,5 à 3 kms avec une alternance de revetements (bitume, prairie, sables..) avec des passages techniques ainsi que des portions pédestres où on porte le vélo sur l’épaule.Maryline Salvetat Championne du monde 2007 de cyclo-cross
 
Nutri-cycles : Quelle est ta discipline préférée parmi toutes celles que tu pratiques ?
C’est difficile à dire ! La piste a été mon premier amour, le cyclo cross m’a donné les plus belles joies, la route m’a parfois ecoeurée et le VTT jouit d’une super ambiance.
 
Nutri-cycles : Quels sont la fréquence et le volume qu’occupent ton sport en entrainement annuel ?
Les semaines varient de 8 à 20 heures avec une moyenne de 14 à 15 heures ; il y a toujours minimum un jour de repos par semaine et parfois du biquotidien.
 
Nutri-cycles : Fais tu des fractionnés et/ou du travail spécifique pour être au top ?
Le fractionné est commencé dès que le foncier est acquis et c’est le type d’entraînement que je fais pour préparer des objectifs précis.
 
Nutri-cycles : Fais tu de la musculation ? Si oui quel type d’exercice ?
Fais tu aussi de l’Electrostimulation ?
Je retourne cette année dans une salle de musculation pour effectuer du gainage pour mes abdos et mes lombaires qui me rappellent à l’ordre avec l’âge ! C’est du rameur, de la musculation légère et surtout des cours collectifs où c’est plus sympa que de soulever de la fonte !
L’electrostimulation : je ne la pratique qu’en récupération après les entraînements difficiles et les compétitions.

>> Lire notre dossier sur l'électrostimulation
 
Nutri-cycles : Quelle est l’utilité pour toi de la montre Garmin ? Fais-tu des comparatifs de tes séances et/ou courses sur ton ordinateur ?
J’utilise la montre Forerunner 405 le plus souvent mais aussi les compteurs Edge 305 et 705. Cela me permet d’enregistrer le dénivellé, les kilomètres (pas besoin de transmetteur tout se fait par satellites), la courbe cardiaque et ainsi de comparer entre mes sensations et les données réelles de mon cœur. C’est très important quand je fais du fractionné.
Voir le résumé graphique de l'activité de Maryline Salvetat sur les championnats de monde sur route 2008 à Varèse.

>> Lire notre dossier essai montre GPS Garmin Forerunner 405
 
Victoire de Maryline SalvetatNutri-cycles : As-tu déjà fait des préparations en altitude ?
Oui, deux fois ; en juillet 2007 et je résidais à l’Alpe d’Huez et en juillet 2008 à Font Romeu.
 
Nutri-cycles : Quel est l’entrainement qui te mets le plus la « caisse » ?
C’est faire du derrière scooter assurément, tout en couplant avec des compétitions avec les garçons type 1ère et 2ème catégories.
 
Nutri-cycles : Comment arrive t’on mentalement au top pour une compétition avec la prise en compte de la gestion du stress ?
Avec l’âge et l’expérience, je stresse beaucoup moins que lors de mon 1er championnat de France en 1988 où j’ai vomi mon petit déjeuner au départ…
J’essaie de visionner la course,de me l’imaginer, en train de relancer, de me mettre en danseuse…bref dans les conditions. De plus, quand on prépare un objectif depuis plusieurs semaines, la tête est à bloc concentrée sur cette compétition naturellement.

>> Lire notre dossier gestion du stress de la compétition
 
Nutri-cycles : Combien de jours de compétition par an cela représente il ?
Je cours très peu, 36 jours de course en 2007 ! Je ne fais pas partie d’un team donc peu de compétitions internationales aux 4 coins du globe.
 
Equipe de FranceNutri-cycles : Quelles sont, a ton avis, les plus belles courses dans les pays étrangers ?
En cyclo cross, ce sont les Coupes du monde à Koksidge et Hofstade en Belgique, sur route : le Tour de l’Aude en France, la Flèche Wallonne (CDM en Belgique) et le Tour de Berne (CDM en Suisse), l’Emakumeen Bira (Espagne)
 
Nutri-cycles : En 2006, tu as failli abandonner le cyclisme définitivement !
Quelles étaient les causes et quelles motivations as-tu retrouvées pour revenir au plus haut niveau ?
J’en avais ras le bol, l’ambiance au sein de l’équipe de France route n’était pas à mon goût et je n’avais plus de team VTT donc en février 2006, j’ai tout arrêté.
En mars 2006, Gérard Brocks venait d’être nommé entraîneur national et m’a contacté ; je venais d’un séjour en Afrique qui m’avait fait réfléchir sur mon sort…j’ai ré-attaqué en avril 2006 !
 
Championnats d'Europe de cyclo-crossNutri-cycles : Ton meilleur et ton pire souvenir  sur le vélo ?
Les meilleurs : mon titre de Championne du monde de cyclo cross à Hooglede Gits en 2007 et le titre de Championne de France contre la montre à Aurillac en juin 2007
Les pires : la Forestière VTT en 2004 et la Flèche Wallonne 2008 suite à des fringales ; la Grande Boucle 1999 pour l’ambiance exécrable………
 
Nutri-cycles : Un conseil à celui ou celle qui voudrait se lancer dans le cyclosport ?
D’abord s’entraîner selon ses objectifs, son âge et ses possibilités ; puis acquérir un matériel adéquat et surtout se faire plaisir, avant tout !!
 
Nutri-cycles : Quels sont tes prochains objectifs !
Le championnat d’Europe de cyclo cross à Liévin le 2 novembre, après on verra..
 
Nutri-cycles : As-tu envie de te lancer des défis sportifs ? Un vieux rêve ?
Je resterai sportive même à l’arrêt de ma carrière tout en profitant de la famille ; peut être du triathlon si mon corps le veut bien, ainsi que la traversée des Pyrénées en VTT

Au moment de rédiger cette interview, Maryline Salvetat venait de remporter le Challenge National de Cyclo cross à Montrevel en Bresse dans l'Ain. En revanche elle semble toujours indécise quand à son avenir dans le sport de haut niveau.
Quels que soient ses choix, l'équipe Nutri-cycles souhaite à Maryline Salvetat de mener à bien le principe du "se faire plaisir avant tout"



>> Le blog de Maryline Salvetat
>> Lire le dossier conseils d'alimentation par Maryline Salvetat

Crédits photos :
Site internet dédié au cyclocross : http://cyclocross01.free.fr
Le blog du cyclisme féminin : http://velofeminin.over-blog.com
Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclismeAvez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.