Test casques vélo Casco Speed Airo et Speedster

L'avis de
4

Thémacycle : Casque vélo

Rédigé par :

Publié le

Le concept et les qualités intrinsèques des casques Casco Speed Airo et Speedster apportent un vrai plus dans le marché très concurrentiel des casques haut de gamme, et ce malgré un poids plus élevé que la concurrence.

Si vous ne pratiquez ni le ski ni l'équitation, il est fort probable que la marque Casco ne vous est connue que depuis quelques mois. C'est-à-dire depuis que les casques de la marque allemande tendent à équiper de plus en plus de cyclistes, adeptes d'un autre look et surtout en quête de plus de performances par l'aérodynamisme.

Dossier : Comment choisir son casque de vélo ?

Il est à noter que les Casco sont d'ailleurs nettement plus présents au sein des pelotons Elite – ne parlons pas des professionnels excepté le Team La Pomme Marseille, le plus souvent soumis à des contraintes de sponsoring – que chez les cyclosportifs qui sont en général peu enclins à toute nouveauté « brutale ».

Avec cette esthétique innovante et des aspects techniques à la pointe de la technologie, la marque tente de percer dans le domaine du cyclisme orienté vers la performance. Avec un certain nombre d'arguments à la clé. Preuve en est avec le Speed Airo, qui a obtenu bon nombre de prix et utilise quelques brevets.

Le second casque testé ici, le Speedster est en quelque sorte le petit frère. Pas aussi évolué, il est aussi nettement moins cher.

A la réception

Le 1er contact avec l'objet fait plaisir car le Speed Airo est livré dans une superbe housse de transport. Un détail qui a son importance car du fait de la visière intégrée, il est nécessaire de protéger l'ensemble de manière suffisante. La prise en main montre clairement que tous les détails sont soignés : les matériaux et les couleurs sont notamment très réussis. On observe d'entrée le filet anti-insectes dont on se demande pourquoi il n'est pas adopté par tous les autres fabricants de casque tant son poids ridicule n'est pas un frein à l'utilisation.

Casco Speed Airo

A l'endroit où le dessus du crâne vient habituellement prendre appui sur le casque via des mousses, ici il s'agit d'un filet ajustable. Une excellente idée permettant d'être d'isolé de toute source potentielle de chaleur (mousse) et qui laisse à penser que l'ensemble sera efficace en plein été. Le maintien occipital est très réussi et se règle de manière intuitive.

Quant à la fermeture de la boucle, elle laisse dans un 1er temps assez perplexe. Habitué que nous sommes aux « clics » des autres casques, au début il est nécessaire de s'y rependre à 2 fois. Surtout avec des gants longs ! Mais après quelques sorties, tout ceci ne pose pas le moindre problème et esthétiquement c'est plus épuré.

Dossier : Prix d'un casque vélo : les différences, les technologies !

Un coup d'œil sur la balance aboutit à un peu de déception : habitué à des casques autour de 200 g, j'avais perçu que la technologie embarquée du Speed Airo allait s'accompagner de quelques grammes supplémentaires. D'autant que la fiche technique indiquait 270g. Mais finalement la balance s'est arrêtée à 334 g en taille médium. Plus de 20% en plus du poids annoncé, il s'agit là d'un vrai problème !

Enfin, esthétiquement il est clair que le Speed Airo sort des sentiers battus. Pour être honnête, avec la visière fumée qui était livrée d'office (2 autres écrans sont par ailleurs disponibles moyennant supplément) je craignais de me faire moquer par mes compagnons de sortie. Cela n'a pas manqué mais après tout il faut bien assumer ses choix. Au bout de quelques séances collectives, ce sont plutôt des félicitations puis des questions techniques qui ont rythmé mes kilomètres en groupe. Mais une chose est sûre : ce n'est pas avec un Casco Speed Airo que vous passerez inaperçu !

Sur la route en Casco

Du fait de la présence du filet, des ajustements possibles et de la bonne répartition des points d'appuis sur le casque, le confort sur les 1ers kilomètres est remarquable. Et ce, malgré le fait que le poids supplémentaire se sente également. De toutes façons, pour juger du confort d'un casque, un bon test est de savoir s'il s'est fait oublier ou non en cours de sortie.

L'aération elle-même est très bonne sur le haut du crâne et le fait que les côtés du Speed Airo soient pleins  - effet aéro oblige – ne se fait absolument  pas sentir en termes de (manque) de ventilation. Au contraire, le flux d'air canalisé est « palpable ».

Casco Speed Airo

Quant aux sentiments liés à la visière intégrale ils surprennent car aucune entrée d'air n'est possible, contrairement à l'accoutumée où malgré des lunettes ajustées l'écoulement de l'air se fait jusqu'aux yeux. Dans le cas présent, c'est un gros atout dès lors que la vitesse est élevée, comme en peloton en compétition ou en descente de cols. Ou encore lorsque la température diminue. La sensation présente est véritablement d'être dans une bulle. Etonnamment, l'impression de se concentrer davantage sur son effort est réelle.

Malgré la taille de cet écran, aucune distorsion au niveau de la vision n'est observée, comme on le déplore parfois avec ce genre de protection large.

Lors des fortes chaleurs, le Speed Airo ne donne pas d'impression d'être une cocotte minute et le filet qui isole du casque proprement dit reste une merveille. Cependant, dans ces conditions et à faible allure, le poids supérieur finit par se faire sentir. De même que l'écran lui-même tient chaud car le visage au niveau des yeux n'est plus ventilé. Ce qui était un atout à certains moments devient alors un inconvénient. Mais il suffit de relever la visière lorsque l'on monte un col. Le soleil peut se montrer gênant pour les yeux. Décidément, en montagne l'été il n'y a pas de solution miracle pour offrir protection maximale en descente et ventilation/protection solaire en montée.

Quant à l'effet aéro proprement dit, il est impossible de se prononcer sans faire de tests très poussés, à l'aide de capteurs de puissance couplés à une soufflerie. Par exemple, je ne peux pas affirmer que j'ai roulé plus vite sur le plat qu'avec un casque traditionnel car si gains il y a, ils se caractérisent probablement par quelques dixièmes de km/h maximum. Chose quasi impossible à percevoir en termes de sensation.

Quoiqu'il en soit, les flux d'air au niveau de la tête interviennent de façon majeure en matière de trainée aérodynamique et tout gain à ce niveau est forcément à prendre. En cela, le Speed Airo tend à se rapprocher des vrais casques de Contre La Montre, la polyvalence en plus !

A noter que c'est avec sa visière intégrée que le Speed Airo prend toute sa mesure mais il est tout à fait possible d'ôter celle-ci pour y placer des lunettes traditionnelles. Le look est alors bien plus traditionnel.

Casco Speed Airo

Quant aux porteurs de lunettes de vue, ils seront satisfaits d'apprendre que le casque leur est compatible. Plus la peine d'investir dans des lunettes de sport correctrices !

Et le petit frère, Casco Speedster ?

Il est évident que comparées aux prestations du Speed Airo, celles du Speedster sont moins élevées. Le casque est plus simple et le filet qui isole le crâne du casque n'est plus présent. Pour autant, le produit reste très agréable de part son confort et l'intérêt de la visière intégrée reste. Dans le cadre du test, j'avais un écran orange.

En plus des kilomètres réalisés sur route, j'ai trouvé un grand intérêt à utiliser ce Speedster à VTT, pour des temps couverts. La vision est excellente et la protection des yeux contre les branches, impeccable. Si les VTTistes ne sont évidemment pas visés dès lors que l'on parle « aéro », rien que pour les aspects évoqués ici, le casque trouve tout son intérêt. Et pour ceux qui pratiquent les 2 disciplines c'est le bon investissement.

Casco Speed Airo

Un vrai produit novateur

Les 2 modèles testés se sont révélés des produits à la valeur ajoutée élevée. L'aspect est futuriste mais les performances sont véritablement intéressantes en termes de confort tout comme de lutte contre le vent. Le Speed Airo sort évidemment du lot malgré un prix supérieur de 80€ à celui du Speedster.

Son concept et ses qualités intrinsèques apportent un vrai plus dans le marché très concurrentiel des casques haut de gamme, malgré un poids plus élevé que la concurrence.

Dossier : Quand changer son casque de vélo ?

  • Casco Speed Airo : 249€
  • Casco Speedster : 169€

Casque vélo : Où acheter ?

>>  Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Découvrir Casco

>> Toutes les informations sur Casco

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?